LafargeHolcim recule en dépit d'un trimestre solide

LafargeHolcim recule en dépit d'un trimestre solide©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 03 mai 2017 à 09h13

Les résultats publiés par LafargeHolcim ce matin sont les derniers présentés par Eric Olsen, le CEO qui fera ses bagages en juillet, avant l'annonce des comptes semestriels. Ils interviennent dans un contexte paradoxal pour le cimentier, qui semble s'être remis en ordre de marche après un mariage compliqué, mais qui reste perclus de dissensions internes.

Proche des attentes

Le chiffre d'affaires se contracte de -7,1% en données publiées mais progresse de 5,3% sur une base comparable, à 5,63 milliards de francs, pour un Ebitda opérationnel retraité de 801 millions de francs, en baisse de -4,7% en publié mais en hausse de 14,5% en comparable. Le bénéfice net ressort à 226 MCHF, mais le bénéfice net récurrent est déficitaire de -19 MCHF. Le consensus AWP était positionné à 5,533 MdsCHF de chiffre d'affaires pour un Ebitda opérationnel retraité de 802 MCHF, sur la base des anticipations de 10 analystes. Les performances sont proches des attentes. "Notre bonne performance du premier trimestre nous a permis de prendre un excellent départ pour 2017 et marque le quatrième trimestre consécutif de hausse de nos résultats", souligne Eric Olsen dans le communiqué diffusé ce matin.

Cette année, le groupe prévoit (toujours) une augmentation de la demande sur ses marchés de 2 à 4%, tirée notamment par les États-Unis, l'Inde, le Nigéria et certains pays européens. L'Ebitda opérationnel retraité affichera une croissance à deux chiffres et le bénéfice par action récurrent progressera de plus de 20%. Enfin, le ratio dette nette/EBITDA opérationnel retraité se situera à environ deux fois. LafargeHolcim prévoit un programme de rachat d'actions qui pourrait atteindre 1 MdCHF sur la période 2017-2018. Ces objectifs confirment ce qui avait déjà été annoncé. Le management se dit confiant quant à l'atteinte des objectifs 2018.

Dans les premiers échanges, l'accueil est vraiment tiède : le titre perd -0,7% à Paris à 52,78 euros, en dépit d'un bon accueil des analystes. Les bureaux d'études notent malgré tout que le premier trimestre est traditionnellement faible, mais soulignent en parallèle que le management a évoqué un solide mois de mars, porteur d'espoirs pour le reste de l'année, surtout le trimestre en cours et le suivant, cruciaux pour l'exercice.

 
0 commentaire - LafargeHolcim recule en dépit d'un trimestre solide
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]