Lagardère dément rechercher un partenaire pour ses boutiques Relay et va engager une procédure judiciaire suite à de fausses informations

Lagardère dément rechercher un partenaire pour ses boutiques Relay et va engager une procédure judiciaire suite à de fausses informations

Arnaud Lagardère portrait

Boursier.com, publié le mardi 28 mars 2017 à 19h10

Suite à la publication en ligne d'un article intitulé "Lagardère cherche un partenaire pour ses boutiques Relay" sur le site BFM Business, en date du 28 mars 2017, le groupe de médias use de son droit de réponse, indiquant que l'ensemble de ces informations sont fausses. Ils sembleraient qu'elles aient eu "un impact direct sur le cours de l'action Lagardère", dit le groupe.

Aussi, le groupe Lagardère précise :
- Il est faux d'affirmer que "le groupe Lagardère cherche un partenaire pour ses boutiques Relay".
- Il est faux de soutenir que "Le groupe réfléchit à ouvrir le capital de sa branche de distribution (Lagardère Travel Retail). Une contrainte imposée par le lourd endettement d'Arnaud Lagardère".
- Il est faux de prétendre que "le groupe Lagardère verse tous les ans 170 millions d'euros de dividendes aux actionnaires dont Arnaud est le premier bénéficiaire".
- Il est faux de dire que "Les bénéfices sont toujours insuffisants pour payer les dividendes. Sauf en 2016 quand ils ont atteint 175 ME. Du coup, Arnaud Lagardère endette son groupe familial pour continuer à les verser."
- Il est faux d'affirmer que "Les bénéfices sont toujours insuffisants pour payer les dividendes".
- Il est faux de laisser entendre que M. Arnaud Lagardère gère le groupe éponyme dans un intérêt personnel. Il suffit pour s'en convaincre de vérifier les majorités avec lesquelles sont adoptées les résolutions présentées à l'Assemblée Générale des actionnaires de Lagardère.
- Il est faux de laisser croire selon une source anonyme qu' "Il
est prêt à vendre jusqu'à 49 % à un partenaire, ... La direction y est très favorable".

Le groupe Lagardère affirme qu'il n'y a à ce jour aucune acquisition transformatrice, et de fait aucun projet concret d'ouverture du capital de sa filiale Lagardère Travel Retail.

Par conséquent, le groupe Lagardère a demandé à ses avocats d'engager toutes les procédures judiciaires nécessaires afin de faire cesser ces troubles.

Rappelons que l'action a gagné 2,35% sur la séance, à 26,74 euros.

Note : Boursier.com et Finance Plus sont édités par Newsweb (Groupe Lagardère).

 
0 commentaire - Lagardère dément rechercher un partenaire pour ses boutiques Relay et va engager une procédure judiciaire suite à de fausses informations
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]