LDLC : sur la défensive

LDLC : sur la défensive©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 21 juillet 2017 à 16h29

LDLC recule de 3% à 24,95 euros ce vendredi, alors que le chiffre d'affaires consolidé du T1 s'est établi à 100,8 ME, contre 104,2 ME l'an dernier... Comme constaté sur la dernière partie de l'exercice précédent, les ventes sont toujours affectées par la pénurie mondiale de puces mémoire qui touche notamment les prix des barrettes mémoire et disques SSD.
En séquentiel, le mois d'avril a été difficile (-9%) alors que les mois de mai et juin ont amorcé une phase de remontée laissant penser que le début de l'année a pu être impacté par un effet conjoncturel et électoral.

Oddo reste "Neutre" sur le dossier en visant un cours abaissé de 26,50 euros en parlant de difficultés persistantes sur le B2C online... "Le B2C online est toujours fortement pénalisé par la conjoncture avec un activité à -9,5%, soit 57,6 ME, inférieure aux attentes en raison d'un impact de la hausse continue du prix des composants mémoire et l'attentisme lié aux élections présidentielles". En revanche, Oddo note une belle croissance des magasins de +31% à 11,9 ME.

LDLC vise 1 MdE de chiffre d'affaires en 2021

Les difficultés rencontrées par les constructeurs concernant les prix des puces mémoire devraient se poursuivre et pénaliser les ventes high-tech sur le segment BtoC sur l'ensemble du 1er semestre. Le Groupe LDLC sera attentif aux signaux de redynamisation du marché constatés en mai et juin.

Par ailleurs, le Groupe poursuit son plan de marche avec d'une part, une accélération des ouvertures de magasins. Ainsi, 26 boutiques sont maintenant ouvertes, Vienne et Strasbourg ayant ouverts depuis le 30 juin. D'autre part, Groupe LDLC poursuit son projet de s'implanter en Espagne d'ici la fin du 2e semestre 2017-2018 (online et avec une boutique test à Barcelone).

Enfin, Groupe LDLC accompagne le développement de l'activité BtoB avec d'une part l'installation d'une équipe commerciale et d'un dépôt de livraison en région parisienne et d'autre part le projet d'acquérir la société OLYS détenant la marque BIMP (communiqué du 19 juin dernier).

A l'horizon 2021, le Groupe LDLC a pour ambition d'atteindre le cap du milliard d'euros d'activité avec un Ebitda de l'ordre de 5,5% à 6% du chiffre d'affaires. A cette date, il devrait compter une centaine de boutiques...

 
0 commentaire - LDLC : sur la défensive
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]