Le baril de pétrole débute la semaine en forte hausse

Le baril de pétrole débute la semaine en forte hausse©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 15 mai 2017 à 10h31

Contrairement à des places boursières hésitantes en ce début de semaine en Europe, le baril de pétrole progresse nettement, dopé par la prolongation de l'accord entre l'Arabie saoudite et la Russie jusqu'en mars 2018. Le "light sweet crude" pour livraison juin grimpe actuellement de 2,6% à 49,1 dollars sur le New York Mercantile Exchange et le baril de Brent de mer du Nord avance de 2,5% à 52,1 dollars.

Les deux géants pétroliers se sont entendus en novembre pour réduire leur production de brut de près de 1,8 million de barils par jour sur une période couvrant le premier semestre 2017. Une période étendue de neuf mois... Le ministre saoudien de l'Energie Khalid al Falih et son homologue russe Alexandre Novak se sont engagés à "faire tout ce qu'il faut" pour réduire les stocks mondiaux et les ramener à leur moyenne de cinq ans. Ils ont dit avoir bon espoir de rallier à leur cause des pays producteurs autres que ceux qui sont partie à l'accord de réduction en cours, précise Reuters.

"Je pense que l'Opep et la Russie admettent que pour rallier le marché à leur cause, il leur faudra employer les grands moyens, allant bien au-delà d'une simple prolongation de l'accord", observe Virendra Chauhan, analyste d'Energy Aspects. "Le marché attendra aussi une réduction des exportations et pas seulement de la production; c'est ce qu'il faut pour rééquilibrer le marché".

Si les opérateurs accueillent favorablement cette nouvelle, ils gardent un oeil attentif sur la situation aux Etats-Unis puisque la première économie mondiale ne fait pas partie de l'accord conclu entre les grands producteurs de la planète. La production d'or noir américaine inquiète même de plus en plus les investisseurs. L'activité de forage a atteint la semaine dernière un plus haut de deux ans outre-Atlantique, tandis que la production a bondi de plus de 10% depuis son creux de la mi-2016.

 
0 commentaire - Le baril de pétrole débute la semaine en forte hausse
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]