Le groupe nucléaire Westinghouse acculé à la faillite

Le groupe nucléaire Westinghouse acculé à la faillite

centrale nucléaire réacteur Belgique

Boursier.com, publié le mercredi 29 mars 2017 à 09h41

Il n'y avait plus guère de suspense après les prises de positions récentes des dirigeants de Toshiba. La filiale nucléaire du groupe japonais, Westinghouse, a déposé un dossier de faillite auprès de la justice américaine ce matin. Elle demande à bénéficier de la procédure dite "Chapter 11" de redressement des entreprises. Dans un communiqué diffusé ce matin, Westinghouse explique que cette décision va lui permettre une vaste restructuration, notamment pour faire face aux difficultés de ses projets américains avec le réacteur AP 1000. La société a obtenu un financement de 800 millions de dollars sous forme de prêt de débiteur exploitant pour lui permettre de protéger ses actifs clefs durant cette période. Il a en outre obtenu des arrangements concernant tous ses projets AP 1000, qui seront poursuivis. Les opérations de Westinghouse en Asie, en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique ne sont pas concernées par la procédure.

Dans un communiqué distinct, la maison-mère Toshiba explique qu'elle apportera jusqu'à 200 M$ au financement précité. Les activités de Westinghouse seront déconsolidées en conséquence du "Chapter 11". Toshiba pourrait subir une perte allant jusqu'à 1.010 milliards de yens (environ 8,4 milliards d'euros) sur l'exercice 2016 au regard de la situation de la filiale.

Toshiba avait acquis Westinghouse en 2006, juste avant la crise financière. La société avait subi par la suite les conséquences de la catastrophe de Fukushima.

 
0 commentaire - Le groupe nucléaire Westinghouse acculé à la faillite
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]