Le marché salue des bénéfices trimestriels survitaminés chez Crédit Agricole

Le marché salue des bénéfices trimestriels survitaminés chez Crédit Agricole©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 11 mai 2017 à 09h10

Les bénéfices du Crédit Agricole se sont fortement accrus au premier trimestre 2017, en s'appuyant sur une performance plutôt bonne de tous les métiers. Le bénéfice net dépasse les attentes de la place.

Sur le périmètre Crédit Agricole SA, l'entité cotée, le produit net bancaire a bondi de 23,7% à 4,7 milliards d'euros, pour un résultat brut d'exploitation multiplié par 2,4, à 1,47 milliard d'euros. Le bénéfice net part du groupe passe de 227 à 845 millions d'euros. Ce bénéfice net comprend peu d'éléments spécifiques qui auraient pu le gonfler. Il s'appuie sur la forte hausse des revenus et les efforts sur les coûts. Tous les métiers ont affiché une bonne performance, en particulier l'assurance, la gestion d'actifs (Amundi), la banque de proximité et les services financiers. Le ratio CET1 non phasé atteint 11,9%, en baisse de -15 points de base par rapport à fin décembre 2016. "Le premier trimestre s'est inscrit dans la continuité de 2016", souligne le directeur général, Philippe Brassac, qui estime que cela illustre le succès du plan 2020.

A l'échelle du groupe entier, le PNB a progressé de 15,2% à 8,25 MdsE et le bénéfice net a doublé à 1,6 MdE. Le ratio CET1 non phasé ressort à 14,5%.

Très bon trimestre

L'action démarre la séance sur un gain de 1% à 14,45 euros, dans un marché en très légère hausse. Les chiffres sont "prometteurs", estime Maxence Le Gouvello du Timat chez Jefferies, le premier analyste à avoir donné son sentiment ce matin. La bonne nouvelle, c'est que la performance sous-jacente, c'est-à-dire expurgée des éléments non-récurrents, est de très bon niveau, estime-t-il, avec les premiers bénéfices des synergies de coûts couplées à un bon niveau d'activité commerciale. Le coût du risque reste bas mais la banque n'a pas affiché de grosses reprises comme certaines de ses concurrents l'ont fait sur le trimestre. La contraction du ratio CET1 était attendue avec l'opération d'Amundi sur Pioneer. L'analyste reste acheteur avec une valorisation de 14,60 euros, qui est désormais presque attente.

 
1 commentaire - Le marché salue des bénéfices trimestriels survitaminés chez Crédit Agricole
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]