Le premier hélicoptère "made in China" d'Airbus livré dans deux ans

Le premier hélicoptère "made in China" d'Airbus livré dans deux ans©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 29 mai 2017 à 06h08

Airbus sera capable en fin d'année prochaine de produire, ou plutôt d'assembler, des hélicoptères en Chine. L'industriel européen a posé au cours du week-end la première pierre de sa ligne d'assemblage final, une installation connue sous l'acronyme "FAL", de Qingdao, dans la province du Shandong. L'installation permettra d'assembler des hélicoptères H135, en vertu du contrat-cadre signé en 2016 pour une centaine d'appareils. La FAL de Qingdao pourra produire 18 hélicoptères chaque année, dont le premier sortira de la ligne mi-2019.

L'usine, la première de ce type en Chine pour un acteur occidental, est implantée dans la zone de développement industriel hightech Jimo. Elle sera exploitée conjointement par Airbus Helicopters (51% du capital) et Qingdao United General Aviation Company, qui est elle-même une coentreprise entre China Aviation Supplies et Qingdao United General Aviation Industrial Development. La Chine est depuis 2016 et pour la première fois le plus gros marché civil pour les hélicoptères Airbus. Le biturbine léger H135 est déjà utilisé dans le pays pour des missions de secours médical et de sauvetage.

Actuellement, plus de 1.200 H135 ont été livrés dans le monde. L'appareil peut être équipé indifféremment du PW206B3 de Pratt & Whitney ou de l'ARRIUS 2B2plus de Turbomeca (Safran). Sa charge utile est de 1.498 kg pour un poids maximum au décollage de 2.980 kg. Il peut emporter 8 personnes (1 pilotes et 6/7 passagers ou 2 pilotes et 5/6 passagers). Sa vitesse de croisière maximum atteint 252 km/h à pleine charge au niveau de la mer. Il est capable de voler sur 810 km (ou 4h36).

 
0 commentaire - Le premier hélicoptère "made in China" d'Airbus livré dans deux ans
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]