Le régulateur rend certaines armes concurrentielles à Canal +

Le régulateur rend certaines armes concurrentielles à Canal +©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 22 juin 2017 à 11h36

L'Autorité de la concurrence a assoupli l'important dispositif de régulation qui avait permis à Canal + (Vivendi) de racheter son rival TPS en 2009. L'Autorité avait en effet autorisé l'opération sous réserve du respect de 59 engagements, dont certains, juge-t-elle, n'ont plus lieu d'être, avec le renforcement de la concurrence, en particulier celle d'Altice et des fournisseurs de contenus OTC, comme Netflix.

Le régulateur a notamment fait sauter l'encadrement du comportement d'achat de Groupe Canal + en matière de droits avec les studios américains, ainsi que l'interdiction de reprise en exclusivité des chaînes premium (mais de façon encadrée). Il a aussi levé l'encadrement du comportement de Canal + pour les exclusivités de plateforme (en conservant l'encadrement de reprise en exclusivité des chaînes indépendantes). Par ailleurs, l'obligation de mettre à disposition les chaînes Ciné+ à des éditeurs tiers est supprimée. Enfin, Canal+ aura droit à une gestion plus souple des exclusivités sur les contenus.

Le nouveau dispositif restera en vigueur jusque fin 2019.

 
0 commentaire - Le régulateur rend certaines armes concurrentielles à Canal +
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]