Le retrait de la première AMM de Graspa fait couler Erytech

Le retrait de la première AMM de Graspa fait couler Erytech©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 15 novembre 2016 à 09h23

Le marché sanctionne lourdement Erytech ce matin, avec un titre qui perd plus de 20% sous les 14 euros. Une punition à la mesure de l'annonce du retrait de la demande de mise sur le marché de Graspa dans la leucémie aigue lymphoblastique, annoncé hier par le laboratoire. Le management estime en effet qu'il n'a pas suffisamment de temps dans le délai imparti pour répondre aux points en suspens demandés par l'Agence européenne du médicament. Il prévoit de soumettre une nouvelle demande en 2017, ce qui fait évidemment glisser le calendrier et réclame des ressources additionnelles.

Bryan Garnier a abaissé ce matin de 47 à 30 euros sa valorisation du dossier, mais reste acheteur. L'analyste a cependant décalé de près de deux ans sa date prévue de mise sur le marché dans l'indication. Réaction similaire chez Gilbert Dupont qui ramène de 43 à 32 euros son objectif mais demeure également acheteur. Le bureau d'études a bien noté que les données concernant le critère principal d'efficacité ne sont pas remises en cause. Le décalage de la date de soumission pourrait ne pas empêcher la société de lancer son produit en 2019, juge même le spécialiste, qui concède malgré tout que le timing de l'AMM est plus incertain qu'avant.

 
0 commentaire - Le retrait de la première AMM de Graspa fait couler Erytech
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]