Le savoyard MND revient dans le vert, mais doit encore convaincre

Le savoyard MND revient dans le vert, mais doit encore convaincre©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 21 juillet 2016 à 11h05

La hausse boursière n'a pas duré pour la société savoyarde MND Group, qui perd plus de 3% à 1,76 euro à la Bourse de Paris en matinée. Le groupe de Xavier Gallot-Lavallée est cependant parvenu à renouer avec les bénéfices au terme de l'exercice clos le 31 mars dernier, avec un résultat opérationnel courant de 1,5 million d'euros, qui fait suite à une perte de -3,7 ME lors du millésime 2014/2015. Le résultat net est positif de 0,5 ME. Le bilan reste pesant, avec 43,3 ME de dettes pour 23,9 ME de capitaux propres, mais les dirigeants ont fait état de perspectives positives. Le chiffre d'affaires, qui était connu depuis le mois de mai, avait atteint 67,6 ME, en progression de 11,1%.

Une bonne nouvelle, mais encore des bémols

Une performance "tout à fait satisfaisante", explique Thomas Alzuyeta, qui suit le dossier chez Gilbert Dupont, même si l'analyste espérait légèrement mieux en matière de résultat opérationnel et de bénéfice net. Il se montre un peu réservé sur le carnet de commandes fermes à réaliser sur l'exercice en cours, car il n'est en hausse que de 6,2% alors qu'il intègre la rénovation du funiculaire de Montmartre et l'installation d'un premier télésiège débrayable à La Plagne. Les revenus du premier trimestre fiscal sont en hausse de 21,2% à 5,9 ME, mais la saisonnalité de l'activité rend le début d'exercice peu significatif.

MND table sur une chiffre d'affaires et un résultat opérationnel courant en hausse sur le nouvel exercice, sans donner plus de détails à ce stade. Parmi les pistes de croissance les plus évidentes, le dossier chinois ressort en bonne place, en amont des Jeux Olympiques d'hiver de 2022. Le management a fait état de discussions avec un partenaire industriel et commercial sur place. La société de Sainte-Hélène du Lac veut aussi profiter de sa percée dans les remontées débrayables et espère signer un premier contrat dans le transport urbain par câble. Elle devrait aussi pouvoir miser sur le développement des loisirs à sensation et sur son activité plus traditionnelle dans la sécurité et l'enneigement.

 
0 commentaire - Le savoyard MND revient dans le vert, mais doit encore convaincre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]