Le Scorpène de DCNS n'équipera pas la marine norvégienne

Le Scorpène de DCNS n'équipera pas la marine norvégienne©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 03 février 2017 à 12h58

La DCNS a manqué l'occasion d'enfoncer le clou sur le marché des sous-marins conventionnels. Après avoir décroché le très beau contrat australien, le groupe français a été doublé par ThyssenKrupp Marine lors de l'appel d'offres lancé par la Norvège. L'allemand a été retenu dans le cadre de ce projet évalué à 4 milliards d'euros, grâce à un submersible basé sur son modèle 212, déjà utilisé en Allemagne et en Italie. Après une phase de conception initiale, le contrat définitif devrait être signé en 2019, pour une livraison entre 2025 et 2030 de quatre bâtiments voire de six si les options sont levées. Le calendrier permettra de sortir progressivement du service actif les sous-marins de classe Ula de la marine norvégienne. Oslo a salué le travail réalisé avec l'Allemagne et la France, mais c'est bien ThyssenKrupp qui a remporté la finale, pour laquelle l'industriel était donné favori compte tenu des liens déjà tissés avec le secteur en Norvège, dont il avait fourni la précédente génération de sous-marins.

DCNS, dont Thales détient 35%, avait proposé son Scorpène. "Nous regrettons cette décision souveraine mais nous la respectons", a fait savoir le groupe hexagonal, qui se tient prêt à reprendre les pourparlers dans l'hypothèse où le projet avec l'Allemagne n'aboutirait pas. "L'excellent travail et tous les efforts effectués par l'équipe du Scorpène pour répondre précisément aux demandes de la Marine norvégienne, avec des objectifs de coûts très ambitieux, bénéficieront aux futurs programmes de sous-marins conventionnels sur lesquels DCNS s'est positionné", assure-t-on chez DCNS.

Le Scorpène a déjà été retenu par les marines du Chili, de la Malaisie, de l'Inde et du Brésil. DCNS avait décroché, avec ses partenaires locaux, le contrat de la marine norvégienne pour une flotte de six patrouilleurs rapides de classe Skjold, dont le dernier avait été livré en 2013. Auparavant, le groupe avait modernisé les patrouilleurs de classe HAUK.

 
0 commentaire - Le Scorpène de DCNS n'équipera pas la marine norvégienne
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]