Le succès de l'augmentation de capital d'EDF ne profite pas au titre

Le succès de l'augmentation de capital d'EDF ne profite pas au titre©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 29 mars 2017 à 10h11

Le marché reste indifférent ce matin au succès de l'augmentation de capital d'EDF, qui constitue pourtant un maillon essentiel dans la restructuration de l'énergéticien. Le titre trébuche de -0,8% à 7,576 euros, dans des volumes étoffés, alors que le marché gagne 0,5%. EDF a réussi à lever 4 milliards d'euros, dont 3 MdsE étaient garantis par l'Etat. La souscription a été bonne avec une demande assez nettement supérieure à l'offre, mais cela ne suffit pas à rassurer complètement des investisseurs toujours échaudés par les besoins élevés du groupe pour son parc nucléaire actuel et futur. En intégrant les fonds levés, Bryan Garnier confirme sa valorisation de 8 euros par action ce matin, assortie d'une recommandation neutre. Bank of America Merrill Lynch a profité de cette actualité pour reprendre le suivi à l'achat avec un objectif à 9,50 euros, mais cela ne suffit pas à dérider le marché. RBC Capital a pour sa part réitéré sa recommandation "performance sectorielle" et son objectif de 8,50 euros.

L'augmentation de capital créé un peu moins de 663 millions d'actions, qui seront livrées demain 30 mars. La demande globale a porté sur 4,9 MdsE. L'Etat a souscrit à hauteur de 75% de l'opération, un peu moins que sa détention antérieure, ce qui va ramener ses parts à 83,1% du tour de table, conformément aux intentions exprimées auparavant. La demande à titre réductible (hors exercice des droits préférentiels) a porté sur 146.339.031 actions nouvelles, mais seules 8.487.363 seront allouées, soit 1,3% (le taux de service sera très faible, voisin de 2,4%). Les actions nouvelles seront éligibles au versement du solde du dividende 2016.

EDF doit publier son chiffre d'affaires du 1er trimestre 2017 le 9 mai prochain, avant la tenue le 18 mai suivant de l'assemblée générale annuelle. Le solide du dividende 2016 sera détaché le 6 juin et payé le 30 juin. Il se monte à 0,40 euro pour le dividende normal et 0,49 euro pour le dividende majoré.

 
0 commentaire - Le succès de l'augmentation de capital d'EDF ne profite pas au titre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]