Le titre Michelin réagit peu à la restructuration européenne

Le titre Michelin réagit peu à la restructuration européenne

Michelin CrossClimate

Boursier.com, publié le mercredi 04 novembre 2015 à 13h47

La restructuration annoncée en Europe par Michelin, qui n'a pas touché à ses usines françaises, ne provoque que peu de remous en bourse. Le titre a terminé sur un gain de 0,1% hier, et se dirige vers une variation du même acabit aujourd'hui. Une situation qui tranche évidemment avec le choc provoqué par les annonces de fermeture en Italie, en Allemagne et surtout au Royaume-Uni, où le site de Ballymena, en Ulster, fermera ses portes d'ici 2018, laissant 860 salariés sur le carreau.

Une ampleur relative

"Ce plan n'est pas d'une ampleur très importante", estime cependant Invest Securities, puisque la réduction d'effectifs ne représente au global que 1,4% de la masse salariale du groupe, qui dépasse 106.000 salariés. L'analyste estime qu'il devrait cependant améliorer la rentabilité du groupe, ce qui sécurise ses prévisions. Il porte de 112 à 120 euros son objectif de cours en restant acheteur. Chez Natixis, on estime que l'adaptation des capacités au marché poids-lourds et la réorganisation de la distribution sont "un pas dans la bonne direction". Un plan "qui n'est pas surprenant compte tenu du fossé de compétitivité qui sépare encore Michelin de ses concurrents" dans les pneumatiques poids-lourds. Un sentiment partagé par Oddo, qui rappelle que la stratégie du groupe consiste, sur les marchés matures, à disposer d'usines plus grosses sur un nombre de sites moindre.

 
0 commentaire - Le titre Michelin réagit peu à la restructuration européenne
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]