Les commandes d'Airbus au point mort au premier trimestre

Les commandes d'Airbus au point mort au premier trimestre

Airbus Group logo

Boursier.com, publié le vendredi 07 avril 2017 à 07h12

Le marché de l'aviation civile reste atone à l'issue du premier trimestre 2017, comme le montrent les chiffres publiés par Airbus. En mars, l'industriel a livré 62 appareils mais n'a engrangé que 22 commandes. Après trois mois en 2017, le solde de commandes nettes n'atteint que 6 appareils, car Airbus a engrangé 26 commandes mais a enregistré 20 annulations. Les livraisons sur trois mois, elles, sont plus normales, avec 136 avions remis à leurs propriétaires, dont 107 monocouloirs, 13 A330, 13 A350 et 3 A380. Le groupe a de quoi voir venir avec un carnet de commandes de 6.744 appareils, qui lui garantit dix ans de production. En outre, la faiblesse des commandes est accentuée par la tenue cette année de la biennale du Salon du Bourget, du 19 au 25 juin, qui est traditionnellement l'occasion d'annoncer de gros contrats.

Le bilan du rival Boeing au 31 mars est un peu plus présentable, avec 198 commandes nettes (226 commandes brutes et 28 annulations) dont 165 en provenance de clients tenus secrets. L'américain a livré dans le même temps 169 avions, confirmant un rythme de production supérieur à celui d'Airbus.

 
1 commentaire - Les commandes d'Airbus au point mort au premier trimestre
  • avatar
    kagbeni1 -

    Quoi d'étonnant ? Airbus est le fruit d'un travail européen, si la France quitte l’Europe airbus a des chances de ne pas survivre...Les quelques milliers de salariés diront merci Marine , en pointant au chômage.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]