Les comptes de Coil seront grevés par une vaste réorganisation industrielle

Les comptes de Coil seront grevés par une vaste réorganisation industrielle

billets euros banque

Boursier.com, publié le mercredi 02 décembre 2015 à 07h12

Le groupe Coil procède à un revirement en Italie, quelques mois après avoir acquis le site de production de l'ancienne entreprise Italfinish, à Capestrano. Le management considère que la pérennité économique de l'usine italienne n'est pas assurée, à cause d'un carnet de commandes insuffisant et de la nécessité d'investissements conséquents. En conséquence, un plan de licenciement de 12 personnes a été décidé et la production sera transférée de Capestrano à Landen, en Belgique. United Anodisers srl, la société qui portait les actifs, sera mise en liquidation prochainement.

En parallèle, Coil mène des investissements en vue de moderniser son outil de production en Belgique. Les lignes 1 et 2 fonctionnent à pleine capacité, aussi la société entend-elle exploiter les principaux éléments mécaniques de la ligne d'anodisation en continu en Italie afin de rénover en profondeur sa ligne 2 en Belgique. Cet investissement, prévu au premier trimestre 2016, contribuera à améliorer significativement la qualité et la productivité. Parallèlement, la ligne automatisée d'anodisation par lots de tôles d'aluminium en Italie sera installée à Landen au troisième trimestre 2016. Elle viendra occuper l'espace laissé par la ligne 4, qui fermera vers la fin du premier trimestre 2016 car peu rentable. La ligne de coupe à longueur occupera également l'emplacement laissé vacant par la ligne 4. Elle permettra de transformer les bobines en tôles juste après l'étape d'anodisation, tout en améliorant le contrôle de la qualité et la réactivité. Parallèlement, le site de Bernburg en Allemagne poursuit sa spécialisation dans la production à grande échelle destinée à l'industrie de l'architecture, qui devrait se matérialiser au quatrième trimestre 2016 par l'aboutissement d'un plan d'investissement de 22 MEUR couvrant une ligne d'anodisation en continu.

Les coûts liés à la fermeture de l'usine italienne et à la liquidation d'United Anodisers srl n'auront aucune incidence sur les comptes, indique Coil. En revanche, la fermeture de la ligne 4 en Belgique et le redéploiement des actifs italiens auront un impact "significatif" sur les comptes annuels 2015.

 
0 commentaire - Les comptes de Coil seront grevés par une vaste réorganisation industrielle
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]