Les discussions entre Linde et Praxair ne font pas ciller Air Liquide

Les discussions entre Linde et Praxair ne font pas ciller Air Liquide©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 17 août 2016 à 09h38

L'annonce de discussions entre Linde et Praxair n'a pas déstabilisé Air Liquide, bien au contraire, puisque le titre a bondi hier de 2,3% à 99 euros dans un marché pourtant baissier. Le groupe français avait relancé la consolidation sectorielle il y a quelques mois en rachetant l'américain Airgas, entraînant d'ailleurs à l'origine une réaction négative du marché. Cette transaction va lui permettre de ravir à Linde la place de numéro un mondial d'un secteur déjà relativement concentré. Le quatuor Linde, Air Liquide, Praxair et Airgas pèse en effet plus de la moitié du marché mondial des gaz industriels. En ajoutant Air Products, les cinq sociétés contrôlent 75% du marché.

Un marché qui se réduit à quelques acteurs

"L'acquisition d'Airgas est en fait la raison de l'offensive de Linde", estime le bureau d'études Natixis, qui juge que l'allemand ne pouvait pas rester sans rien faire. Mais comme Air Liquide a lancé l'offensive sur le principal acteur de taille intermédiaire du secteur, il ne reste plus que des "gros morceaux". Le spécialiste pense qu'à ce titre, le rapprochement Linde / Praxair est loin d'être acquis du point de vue des autorités de la concurrence, du moins pas sans concessions importantes. Il rappelle que le rachat de BOC par Air Liquide avait échoué en 2000, car malgré le feu vert obtenu en Europe (conditionné à des cessions), le régulateur américain avait réclamé des concessions jugées trop importantes, ce qui avait abouti à l'abandon de la transaction. BOC avait finalement été racheté en 2006 par... Linde. Le secteur est fréquemment agité de velléités de consolidation, mais toutes les opérations n'aboutissent pas. En 2010, Air Products avait ainsi dû renoncer à racheter Airgas, qui avait pris soin de prévoir une "pilule empoisonnée" dans ses statuts pour contrer l'OPA hostile. Depuis, les lignes ont bougé et le nombre de grands acteurs s'est singulièrement réduit.

 
0 commentaire - Les discussions entre Linde et Praxair ne font pas ciller Air Liquide
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]