Les Guillemot ne s'interdisent pas de racheter Gameloft en cas de "prise de contrôle rampante"

Les Guillemot ne s'interdisent pas de racheter Gameloft en cas de "prise de contrôle rampante"©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 25 novembre 2015 à 14h10

La famille Guillemot semble concentrer ses efforts sur Gameloft plutôt que sur Ubisoft, pour contrer la montée de Vivendi dans le capital de la société. Les Guillemot ont franchi en hausse le seuil des 15% du capital le 19 novembre, pour détenir au 20 novembre 13.297.119 actions, soit 15,64% du capital et 24,18% des droits de vote. La semaine dernière, ils avaient révélé avoir accru leurs positions à 11.754.096 actions en date du 12 novembre. En une semaine, ils ont donc ramassé 1,543 million d'actions, dont la valeur boursière atteint, aux cours du jour (5,65 euros), la bagatelle de 8,7 millions d'euros. En face d'eux, Vivendi détenait 14.745.617 actions au dernier pointage, soit 17,34% du capital mais seulement 15,34%, la famille Guillemot détenant des droits de vote double.

Pas d'OPA, sauf en cas de "prise de contrôle rampante"

Le concert Guillemot s'est renforcé via Guillemot Brothers SE, grâce à sa trésorerie propre et à des lignes de crédit obtenues auprès de ses banques. La déclaration d'intentions qui complète l'avis de franchissement est un véritable plaidoyer pour l'indépendance de l'entreprise. L'occasion pour la famille fondatrice d'envoyer un message à qui de droit, dans une communication rare au sein d'un avis AMF plutôt formaté d'habitude. Le concert explique que ses membres envisagent de poursuivre leurs achats en fonction des conditions de marché, mais n'ont pas l'intention de prendre le contrôle de Gameloft... sauf en cas de "prise de contrôle rampante par des personnes qui pourraient remettre en cause la stratégie et la vocation mondiale de Gameloft au détriment de l'intérêt de la société et de tous ses actionnaires". Dans cette hypothèse, ils ne s'interdisent pas une prise de contrôle.

En outre, les concertistes précisent qu'ils ont "l'intention, par la mise en place d'un actionnariat pérenne et en s'appuyant sur l'équipe de direction actuelle, de supporter les principales orientations stratégiques mises en oeuvre par Gameloft". Et de citer les plateformes Apple iOS, Apple TV, Google Android, Microsoft Windows et Amazon pour ses développements, mais aussi la poursuite de la sa transition du modèle d'affaire actuel vers un modèle mixte combinant free to play et modèle publicitaire maîtrisé, ou encore de maintenir sa structure de studios spécialisés dans les jeux sur mobile et privilégier la création de valeur et de marques à long terme via l'innovation et la créativité des équipes dans un cadre flexible et entrepreneurial.

 
0 commentaire - Les Guillemot ne s'interdisent pas de racheter Gameloft en cas de "prise de contrôle rampante"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]