Les marges de Korian baissent au premier semestre, mais se redresseront au second

Les marges de Korian baissent au premier semestre, mais se redresseront au second©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 14 septembre 2017 à 06h53

Les résultats semestriels de Korian sont en progression, mais moins que son chiffre d'affaires, ce qui entraîne un léger tassement des marges intermédiaires. Les revenus ont ainsi atteint 1,54 milliard d'euros, en hausse de 4,9%, pour un EBITDAR (EBITDA avant charges locatives) en progression de 2% à 401 millions d'euros, soit une marge de 26% contre 26,7% un an plus tôt. La marge d'EBITDA ressort à 13,5% contre 14,1% précédemment. Le résultat opérationnel courant grappille 1,4% à 130 ME, soit 8,4% du chiffre d'affaires contre 8,7% au premier semestre 2016. En revanche, le bénéfice net part du groupe affiche une croissance bien plus importante, de 18,8%, à 38 ME. Il a bénéficié de charges exceptionnelles en baisse.

Gilbert Dupont espérait une hausse du résultat opérationnel courant à 135,7 ME, pour 8,8% de marge. Oddo BHF misait sur 134 ME et 8,7% de marge. Bryan Garnier n'a fourni des anticipations que pour l'EBITDAR et l'EBITDA, mais elles étaient également un peu plus élevées que ce qui a été publié.

La légère contraction de la marge d'EBITDAR s'explique par un tassement de la rentabilité en Allemagne (hausse des frais de personnel liée à la croissance, nouvelle loi de tarification) et en Belgique (intégration des acquisitions). Les marges sont stables en France et progressent en Italie. "Nous mettons en oeuvre les actions de fond de notre plan Korian 2020 en matière d'enrichissement et d'élargissement de nos offres de services et de modernisation de notre réseau", a souligné la directrice générale Sophie Boissard, qui attend un "accroissement significatif" du "potentiel de croissance rentable", grâce notamment à la France et à l'Allemagne ou les acquisitions réalisées en 2015 et 2016 vont donner leur plein potentiel.

Korian affichait une dette financière nette de 2,32 MdsE au 30 juin dernier, dont 1,45 MdE hors dette immobilière Le levier financier retraité représente 3,8 fois l'EBITDA. Le développement du parc va s'accélérer au second semestre avec l'ouverture de 8 établissements (dont sept nouveaux et une reconfiguration) et des acquisitions ciblées pour atteindre un objectif de plus de 2.500 lits additionnels sur l'ensemble de l'année 2017. En parallèle, la société va optimiser sa gestion immobilière pour améliorer la création de valeur. Cette année, les revenus vont progresser d'un peu plus de 5% pour une marge d'EBITDA d'environ 13,7%, proche de la marge normalisée 2016.

 
1 commentaire - Les marges de Korian baissent au premier semestre, mais se redresseront au second
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]