Les opérateurs télécoms vont-ils payer pour diffuser TF1 ?

Les opérateurs télécoms vont-ils payer pour diffuser TF1 ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 19 septembre 2016 à 13h52

En quête de sources alternatives de revenus, TF1 mène actuellement la fronde contre les opérateurs télécoms. Objectif avoué : faire passer à la caisse les "telcos" en échange de la diffusion des programmes de la "Une", alors que les droits de diffusion de la chaîne sur les box des opérateurs sont aujourd'hui gratuits. Mais la renégociation des contrats ne s'annonce pas chose aisée pour TF1. Le quotidien Les Echos rapporte ainsi l'hostilité unanime des états-majors d'Orange, de Free, de SFR et même de Bouygues Telecom, pourtant filiale de Bouygues, au projet de TF1.

La manne publicitaire en question

Gilles Pellisson, patron de la "Une", appuie ses revendications sur l'exemple américain, un pays où la pratique de la rétribution des chaînes est monnaie courante. Mais ce parallèle fait grimacer Michel Combes, patron de SFR. " Il faut prendre l'exemple étranger complètement : aux Etats-Unis, les opérateurs paient, certes, pour la distribution de certaines chaînes, mais en échange, ils ont accès à une partie des recettes publicitaires de ces chaînes ", a indiqué le DG d'Altice, maison mère de SFR. Un avis partagé par Bouygues Telecom qui ne croit pas que TF1 acceptera de partager la manne publicitaire, selon Les Echos

compromis à trouver

Les négociations avec les opérateurs télécoms vont-elles alors capoter ? Pas si sûr. Certes, il est peu probable que TF1 puisse imposer son point de vue et atteindre ses buts financiers - la chaîne entend obtenir un chèque de 100 ME des opérateurs télécoms, contre 10 ME aujourd'hui obtenus à partir des services de replay. Mais des accords sont néanmoins possibles. Orange reste ainsi ouverte au paiement pour de nouveaux services, comme par exemple le " start-over " qui permet de revenir au début d'un programme, ou encore le NPVR, pour stocker tous ses enregistrements dans le cloud.

Un levier pour le titre

Liberium rappelle dans une note d'analyse publiée ce lundi les grands enjeux de cette négociation. Pour le bureau de recherche, ces revenus supplémentaire pourraient faire la différence. Dans ses calculs, une enveloppe de 100 ME représenterait 75% de l'Ebitda estimé de TF1. Optimiste sur l'issue du bras de fer, Liberium rappelle toutefois que la première chaîne ne peut pas se permettre d'aller trop loin compte tenu de son talon d'Achille actuel, la perte de parts d'audience.

 
1 commentaire - Les opérateurs télécoms vont-ils payer pour diffuser TF1 ?
  • avatar
    CabredouRove -

    Chacun son métier, que les télécoms d'un coté s'occupent de gérer les réseaux de transmission et que de l'autre, les saltimbanques de la télévision s'occupent du temps de cerveau disponible.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]