Les semences potagères tirent la croissance de Vilmorin

Les semences potagères tirent la croissance de Vilmorin

Vilmorin, AgriGold autre cadrage

Boursier.com, publié le lundi 07 mars 2016 à 06h35

Vilmorin a essuyé les plâtres des publications d'entreprises de la semaine, avec des résultats semestriels déficitaires, saisonnalité de l'activité oblige, et des objectifs annuels confirmés, mais soumis à quelques aléas.

Les semences potagères tirent la croissance

Le premier semestre fiscal s'est achevé sur un chiffre d'affaires de 456,5 millions d'euros, en progression de 6,5% en données publiées et de 4,5% sur une base comparable. La croissance s'est appuyée sur les semences potagères, qui ont progressé de 12,7%, tandis que les semences de grandes cultures se contractaient de -1% et que les produits de jardin et les activités du holding baissaient de -6,1%. La direction se réjouit de la progression des semences potagères, qui démontre les gains de parts de marché du groupe dans plusieurs régions.

La marge sur coûts de vente de la période passe de 49 à 50% en un an, tandis que le résultat opérationnel est déficitaire de -31,9 ME, légèrement supérieur à celui de l'année précédente, pour une marge négative de -7%, proche de celle de l'exercice antérieur. La première moitié de l'année est historiquement déficitaire pour le groupe, à cause de la saisonnalité de l'activité. Le résultat net est en pertes de -61,1 ME part du groupe. L'endettement financier net de trésorerie ressort à 950,6 ME, pour des capitaux propres part du groupe de 1,05 milliard d'euros.

Oddo visait 452,1 ME de revenus et une perte opérationnelle courante de -31,9 ME. Portzamparc avait placé le curseur à 450 ME, pour une perte opérationnelle courante de -28 ME. Des anticipations proches de la publication.

Les objectifs sont confirmés

Le troisième trimestre fiscal, en cours, est le plus important de l'année avec 45% des revenus annuels. Le semencier maintient son objectif global de progression de chiffre d'affaires comprise entre 0 et 2% à données comparables par rapport à l'exercice 2014-2015, ainsi que d'une marge opérationnelle courante sensiblement inchangée. Le management précise cependant que ces objectifs restent soumis à l'évolution des surfaces et des prix des productions agricoles, dans un contexte de pression sur les marges pour les semences de grandes cultures, notamment en Europe. Il faudra aussi maintenir une forte dynamique dans les semences potagères.

 
0 commentaire - Les semences potagères tirent la croissance de Vilmorin
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]