Les ventes des Fromageries Bel stagnent

Les ventes des Fromageries Bel stagnent©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 09 novembre 2016 à 06h19

Les Fromageries Bel continuent à faire le dos rond dans un marché compliqué, en particulier en Europe. Le groupe a stabilisé ses revenus sur neuf mois et compte sur la prochaine acquisition de MOM pour se diversifier.

Bel a dégagé 2,18 milliards d'euros de chiffre d'affaires après neuf mois d'activité en 2016, un niveau quasiment identique à celui de l'année précédente, après une légère contraction des ventes (-0,2% à 731 ME) au troisième trimestre. Si les zones Moyen-Orient / Afrique et Asie / Amériques progressent, l'Europe reste en berne à cause de la guerre des prix acharnée. Les volumes y sont légèrement haussiers mais cela a nécessité des efforts promotionnels accrus.

Le propriétaire de La Vache Qui Rit explique être toujours confronté à des conditions de marché difficiles, notamment sur le vieux continent. En parallèle, le contexte géopolitique très incertain dans les marchés de la zone Moyen-Orient-Grande Afrique rend la gestion des opérations toujours plus complexe. La visibilité sur les résultats est médiocre à cause de la remontée des prix du lait et de la forte volatilité des devises. Le management se dit cependant confiant dans la force de ses marques pour développer ses positions.

Bel avait annoncé récemment la signature d'un accord avec LBO France pour racheter au fonds 65% du capital du groupe MOM, notamment connu pour ses compotes. Les instances représentatives des personnels des deux groupes ont soutenu unanimement l`opération envisagée. Les autorités américaines de la concurrence ont autorisé l`opération. La réalisation définitive reste soumise à l`autorisation des autorités de la concurrence françaises qui devrait intervenir d`ici la fin de l`année. Bel va dépenser environ 800 millions d'euros dans cette transaction, en tenant compte des frais et du refinancement de la dette du groupe MOM. Le financement sera issu des ressources propres, accompagnées d`une levée complémentaire de financement d`un montant équivalent à 490 ME.

 
0 commentaire - Les ventes des Fromageries Bel stagnent
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]