LVMH accélère au 3ème trimestre, porté par le Cognac et Bulgari

LVMH accélère au 3ème trimestre, porté par le Cognac et Bulgari

Bague Bulgari

Boursier.com, publié le mardi 13 octobre 2015 à 06h22

LVMH était attendu au tournant sur sa performance estivale, surtout depuis que Richemont avait annoncé, mi-septembre, de solides performances laissant augurer d'une bonne tenue du secteur du luxe. De ce point de vue, le géant français n'a pas déçu, avec une croissance organique de 7% au 3ème trimestre, pour 8,58 milliards d'euros de ventes, ce qui dépasse les attentes du consensus (6% de croissance organique). Sur neuf mois, le chiffre d'affaires se hisse à 25,3 MdsE, en progression organique de 6% (consensus 5,8%).

Le Cognac se réveille

Comment interpréter ces chiffres ? En regardant le détail par division par exemple. Le pôle mode & maroquinerie et son navire amiral Louis Vuitton est un peu moins dynamique que prévu (+5% sur neuf mois), mais la branche vins & spiritueux a largement dépassé les attentes (+7%, l'occasion peut-être de se repencher sur Pernod Ricard ou Rémy Cointreau voire sur les champenois ?). Bonnes performances également pour parfums & cosmétiques (+7%) et montres & joaillerie (+10%, grâce notamment à Bulgari), tandis que la distribution sélective est là où le marché l'attendait (+5%). "La croissance induite des volumes pour le Cognac au 3ème trimestre atteint environ 20%, grâce à un net rebond des livraisons en Chine et une poursuite de la dynamique des Etats-Unis", constate Mario Ortelli, en charge du secteur chez Bernstein. Côté Champagne, la hausse des volumes est évaluée à 10%, avec de solides performances sur les principaux marchés. A ce stade, et en attendant la conférence de présentation prévue à 15h00 aujourd'hui, l'analyste ne voit pas de raisons de changer son avis "surperformance" ou son objectif de 178 euros.

Chez Nomura (neutre, objectif 175 euros), Christopher Walker a dressé à peu près le même constat que son confrère : restockage dans le Cognac et croissance ralentie dans la division mode & maroquinerie. "Je ne vois pas de gros bouleversement dans les anticipations du consensus après ces trimestriels", commente le spécialiste, qui voit cependant un signal positif pour la fin d'année dans la vigueur des branches vins & spiritueux et montres & joaillerie.

Les avis initiaux sont donc plutôt positifs pour le groupe de luxe, qui n'a fourni, comme à son habitude, que de vagues indications pour l'exercice entier. "LVMH poursuivra sa stratégie centrée sur l'innovation et une expansion géographique ciblée dans les marchés les plus porteurs", explique-t-il avant d'ajouter qu'il "compte sur le dynamisme de ses marques et le talent de ses équipes pour renforcer encore en 2015 son avance sur le marché mondial du luxe".

 
0 commentaire - LVMH accélère au 3ème trimestre, porté par le Cognac et Bulgari
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]