LVMH : le DG délégué sanctionné par le régulateur italien

LVMH : le DG délégué sanctionné par le régulateur italien

Bague Bulgari

Boursier.com, publié le mercredi 02 novembre 2016 à 16h54

Le directeur général délégué de LVMH, Antonio Belloni, a écopé d'une amende de 350.000 euros du régulateur boursier italien pour divulgation d'information confidentielle. Selon la Consob, le dirigeant a informé Alessandro Sonvico, gérant de la société de gestion suisse Pentagram, de l'offre de rachat de Bulgari par LVMH en 2011.

Reuters indique que les avocats d'Antonio Belloni ont fait savoir que celui-ci réfutait toutes les charges retenues contre lui et avait fait appel de cette décision. "Monsieur Belloni regrette la décision (de la Consob) qu'il considère comme injuste et aborde la procédure d'appel avec le calme de quelqu'un qui n'a rien commis d'illégal".

Pour sa part, le groupe LVMH a indiqué que ses avocats italiens et français avaient vérifié "qu'aucune des fonctions d'Antonio Belloni n'étaient concernées par cette décision". "LVMH maintient toute sa confiance à son directeur général délégué dont la loyauté et l'intégrité ont été constantes depuis qu'il a rejoint le groupe en 2001", a ajouté LVMH.

 
0 commentaire - LVMH : le DG délégué sanctionné par le régulateur italien
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]