M6 : demandez le programme

M6 : demandez le programme

Nicolas de Taversnot, président du directoire de M6

Boursier.com, publié le mercredi 26 avril 2017 à 11h02

Au 1er trimestre de l'exercice 2017, le Groupe M6 a affiché un chiffre d'affaires consolidé de 323,7 millions d'euros, en hausse de +3,8% par rapport au 1er trimestre 2016.

Le titre grimpe de 0,6% à 21 euros ce mercredi... Sur les 3 premiers mois de l'année, les recettes publicitaires du Groupe (chaînes gratuites, chaînes payantes, Internet) progressent de +5,7% à 210,2 ME. Elles reflètent les gains de part d'audience des chaînes gratuites et le dynamisme des audiences internet. Le chiffre d'affaires non publicitaire est en légère hausse de +0,5% à 113,5 ME. La baisse d'activité du téléachat et le recul attendu de la contribution du contrat M6 mobile by Orange sont plus que compensés par l'intégration d'iGraal et l'augmentation des droits TV perçus par le FCGB.

Capitaux propres

Au 1er trimestre de l'exercice, le résultat opérationnel courant (Ebita) consolidé atteint 47,1 ME, en hausse de +2,9% par rapport au 1er trimestre 2016 (45,8 ME). La hausse de la contribution des activités TV, en lien avec la progression des recettes publicitaires, est partiellement compensée par la hausse du coût de grille, reflétant la volonté du Groupe de poursuivre ses investissements afin d'entretenir la dynamique d'audience de ses chaînes...

Au 31 mars 2017, les capitaux propres du Groupe s'élèvent à 642,5 ME (616,3 ME au 31 décembre 2016) avec une situation de trésorerie nette de 221,1 ME (176,4 ME au 31 décembre 2016).
Lors de l'Assemblée générale mixte, ils sera notamment proposé aux actionnaires d'approuver le versement d'un dividende par action de 0,85 euro au titre de l'exercice 2016, identique à celui de l'année dernière. Le rendement calculé sur le dernier cours de bourse de l'année 2016 s'établit à 4,8%...

"Nous relevons nos BPA 2017-2018, moyenne de +2% et maintenons notre recommandation à "Accumuler" ainsi que notre TP à 21,5 euros" commente Gilbert Dupont. "Le groupe devrait bénéficier encore d'une bonne dynamique de CA TV sur 2017 et dispose de leviers opérationnels sur les prochaines années avec la montée en puissance du pôle radio (EBITA 2020 autour de 36 ME vs 20 ME en 2016) et une renégociation avec les opérateurs Télécoms concernant des redevances qui pourraient être versées au groupe M6 (tout comme pour TF1 et non intégré dans nos BPA)" souligne le broker.

 
0 commentaire - M6 : demandez le programme
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]