Malgré Adagio, les analystes recommandent Pierre et Vacances Center Parcs

Malgré Adagio, les analystes recommandent Pierre et Vacances Center Parcs©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 25 novembre 2016 à 06h50

Hier, la publication des résultats annuels de Pierre et Vacances Center Parks s'est soldée par un gain de 1% pour l'action, à 39,20 euros. Une variation modeste au regard des échanges, neuf fois supérieurs à la moyenne. Les analystes qui suivent le dossier ont tous campé sur leurs positions, c'est-à-dire un avis à l'achat pour six d'entre eux et un avis neutre pour le dernier. L'objectif de cours moyen a baissé d'un peu moins de 3% pour s'établir à 45,98 euros, ce qui illustre une tendance des professionnels à avoir légèrement réduit leurs attentes. Chez Exane BNP Paribas, le seul bureau d'études "neutre", la valorisation est restée inchangée à 40 euros et constitue l'estimation la plus basse du consensus. Oddo et Natixis, avec leurs objectifs à 50 euros et leurs recommandations à l'achat, sont les plus optimistes.

Adagio à la peine, mais le marché n'en fait pas grand cas

Chez Genesta, le curseur est placé à 43 euros et les clients sont aiguillés vers un achat de la valeur. "Nous estimons aujourd'hui que l'exercice 2016/17 est bien orienté et qu'il devrait marquer une progression des revenus et de la rentabilité", explique l'analyste Thomas Delhaye, qui regrette juste qu'Adagio souffre autant. La réaction est proche chez Emmanuel Parot, de Gilbert Dupont, qui occupe le premier rang sur Pierre et Vacances pour la justesse de ses recommandations depuis un an. "En dépit de l'impact négatif d'Adagio la recovery opérationnelle se poursuit dans le Tourisme grâce aux leviers de la croissance organique et des économies de loyers", écrit-il au retour de la conférence de présentation. L'objectif d'une marge opérationnelle courante de 5% sur l'exercice sera compliqué à atteindre à cause justement d'Adagio, mais le marché n'en sera pas surpris, puisque le consensus ne mise que sur 3,2% actuellement.

Pierre et Vacances bénéficie donc toujours d'une perception positive chez les analystes, qui jouent le redressement même s'il intervient dans un contexte vraiment morose pour le secteur.

 
0 commentaire - Malgré Adagio, les analystes recommandent Pierre et Vacances Center Parcs
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]