Marchés / bilan hebdomadaire : le CAC corrige vers les 4.400 pts

Marchés / bilan hebdomadaire : le CAC corrige vers les 4.400 pts©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 19 août 2016 à 17h45

La semaine boursière s'est révélée très hésitante sur les places mondiales, malgré la vigueur des prix du pétrole. Le CAC 40, indice phare parisien, a abandonné environ 2,2% sur la semaine pour revenir dans la zone des 4.400 pts. Le CAC fléchissait de 0,82% en clôture ce vendredi à 4.401 pts.

Les performances boursières des valeurs ont été très diverses, durant cette semaine peu chargée en publications. Les titres des secteurs pétroliers et parapétroliers ont surperformé notablement, alors que les valeurs financières (assureurs, bancaires) ont souffert de lourds dégagements. Les craintes concernant le secteur bancaire italien ont notamment pesé par extension.

Porté cette semaine par les espoirs d'une action sur la production des grands pays producteurs le mois prochain, le baril a repris encore des couleurs. Il prend plus de 20% depuis ses récents plus bas observés début août. Sur le Nymex américain ce vendredi soir, le baril de brut consolide légèrement mais reste logé dans la zone des 48$.

Les statistiques de la semaine ont été contrastées en Europe et assez solides outre-Atlantique.

Le taux de chômage français a atteint en moyenne 9,9% de la population active au second trimestre 2016, après 10,2% au premier, selon les données publiées hier par l'Insee. Les économistes interrogés par Bloomberg s'attendaient à un recul moins marqué, à 10,1%. En France métropolitaine, le nombre de chômeurs diminue de 74.000, à 2,8 millions de personnes, soit 9,6% de la population active. La baisse concerne toutes les tranches d'âge, particulièrement les jeunes, indique l'institut statistique. Le taux de chômage de longue durée est en revanche inchangé à 4,3%.

Les ventes britanniques au détail, également annoncées hier jeudi, ont nettement rebondi en juillet (+1,4%), signant leur plus forte progression depuis le mois de janvier. En glissement annuel, les ventes affichent une hausse de 5,9% après une progression de 4,3% en juin. Le consensus tablait respectivement sur une augmentation de 0,2% et 4,2%. Les ventes "core" augmentent de 1,5% après une baisse de 0,9% en juin et contre une progression de 0,4% anticipée par le marché. Les températures élevées enregistrées durant le mois ont favorisé les achats de vêtements tandis que la dépréciation de la livre sterling attirait les acheteurs étrangers de produits de luxe, a précisé l'ONS.

Le taux d'inflation annuel de la zone euro s'est établi à 0,2% en juillet, contre 0,1% en juin, a confirmé Eurostat dans ses données finales publiées cette semaine. En séquentiel, les prix à la consommation affichent une baisse de 0,6%. L'inflation "core" recule de 0,7% sur un mois mais progresse de 0,9% sur un an.

Destatis a publié les chiffres des prix allemands à la production. En juillet 2016, l'indice allemand des prix à la production pour les produits industriels a régressé de 2% par rapport au mois correspondant de l'année précédente. En comparaison du mois antérieur, juin 2016, l'indice global a augmenté de 0,2% en juillet 2016 (+0,4% en mai et juin ; +0,1% de consensus). En juillet 2016, les prix de l'énergie ont décliné de 6,2% par rapport au mois de juillet 2015. L'indice global hors énergie a décliné de 0,5% en comparaison de juillet 2015 et augmenté légèrement de 0,2% comparé au mois de juin 2016.

Aux Etats-Unis, les statistiques ont confirmé la reprise américaine, à quelques exceptions près (indice manufacturier décevant de la Fed de NY). Les 'Minutes' de la réunion monétaire de la Fed des 26 et 27 juillet n'ont cependant pas donné d'indications claires, cette semaine, concernant le timing des éventuelles futures remontées de taux. Il reste assez probable que la Fed opte pour un nouveau statu quo monétaire à l'issue de sa prochaine réunion des 20 et 21 septembre (probabilité de 82% selon l'outil FedWatch du CME Group).

L'indice manufacturier 'Empire State' de la Fed de New York est ressorti décevant en août. Il s'affiche ainsi négatif de 4,2 points, alors que le consensus de place était positif de 2,5. L'indicateur était légèrement dans le vert en juillet. L'indice d'août traduit une baisse inattendue de l'activité manufacturière dans la région.

L'indice d'activité manufacturière régionale de la Fed de Philadelphie pour le mois d'août 2016 est ressorti à +2, en ligne avec le consensus de place, contre un niveau négatif de 3 points un mois auparavant.

L'indice du marché immobilier américain pour le mois d'août 2016, mesuré par la National Association of Home Builders et publié cette semaine, s'est établi à 60, en ligne avec le consensus de place et au plus haut de l'année. L'indice du mois de juillet 2016 a été révisé à 58.

L'indice des prix à la consommation aux États-Unis pour le mois de juillet 2016 est ressorti stable en comparaison du mois antérieur, en ligne avec le consensus (+0,8% en comparaison du mois de juillet 2015). Le CPI hors alimentaire et énergie a progressé de 0,1% par rapport au mois antérieur, contre +0,2% de consensus. Il grimpe de 2,2% en comparaison de l'an dernier.

Les mises en chantier de logements pour le mois de juillet 2016 se sont établies sur un rythme de 1,21 million d'unités aux USA, contre 1,18 million de consensus et 1,19 million un mois avant. Les permis de construire sont ressortis au rythme de 1,15 million d'unités, contre 1,16 million de consensus et 1,15 million en juin 2016.

La production industrielle américaine du mois de juillet 2016 a augmenté de 0,7% en comparaison du mois antérieur, contre +0,3% de consensus. La production manufacturière a grimpé de 0,5%, contre +0,2% de consensus. Le taux d'utilisation des capacités est ressorti à 75,9%, contre 75,5% de consensus.

Enfin, l'indice des indicateurs avancés américains du Conference Board est ressorti supérieur aux attentes pour le mois de juillet 2016, en croissance de 0,4% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de place de +0,2% et une hausse de 0,3% un mois auparavant.

LES VALEURS

Vallourec (+15% sur la semaine) a pleinement profité de la bonne tenue des prix du pétrole cette semaine. Le redressement du baril et la confiance nouvelle affichée par le bureau d'études Morgan Stanley sur le dossier Vallourec, expliquent le rebond copieux observé sur le dossier au mois d'août.

Technip (+5% sur cinq séances) n'a pas démérité non plus cette semaine, aidé par cette même tendance sectorielle propice. Technip a annoncé par ailleurs en début de semaine avoir livré (avec son partenaire DOF Subsea) à Petrobras le navire de pose de conduites Skandi Açu... Le dossier Technip plait toujours à Canaccord Genuity, et pas vraiment à cause de la trajectoire pétrolière : sa solidité financière s'accompagne de l'attrait de la nouveauté de la fusion avec FMC, qui semble pertinente selon l'analyste, acheteur avec une valorisation à 65 euros.

Franklin Resources, Inc., agissant pour son compte et celui de ses affiliés, a déclaré pour sa part avoir franchi en baisse, le 16 août, le seuil de 5% du capital de Technip, et détenir 5.966.684 actions Technip, soit 4,88% du capital et 4,43% des droits de vote, après une cession d'actions Technip sur le marché.

CGG (+4% sur cinq jours) s'est également redressé en bourse avec l'effet sectoriel, malgré quelques positions de vente à découvert toujours pesantes.

Société Générale (-6% sur la semaine) a corrigé lourdement cette semaine. L'accès de faiblesse est en fait assez général parmi les valeurs financières de la place. Les bancaires et les valeurs des assureurs ont lourdement chuté.

Air France-KLM (-6% sur cinq séances). Le dossier a encore corrigé cette semaine, victime cette fois de la vigueur des cours du brut.

Scor SE (-6% sur la semaine) n'a pas échappé à la tendance défavorable au compartiment des assurances et de la finance, pas plus d'ailleurs qu'Axa (-5% sur cinq jours de bourse), BNP Paribas (-5% sur la semaine) ou Natixis (-5% sur cinq séances).

 
0 commentaire - Marchés / bilan hebdomadaire : le CAC corrige vers les 4.400 pts
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]