Marchés : des mots d'analystes

Marchés : des mots d'analystes

Deutsche Börse, 2011.

A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 08 avril 2016 à 08h48

Goldman Sachs est à la vente sur CGG en visant 0,54 euro, alors que la SocGen repasse de conserver à achat en visant 1,10 euro contre 1,69 euro précédemment.

Liberum relève de 52 à 55 euros son objectif de cours sur Publicis, mais reste à la vente.

Berenberg passe de conserver à vendre sur LafargeHolcim, pour un objectif de cours révisé de 53 à 38 francs suisses. L'analyste passe de vendre à conserver sur Peugeot (objectif 13,50 euros) et reste à l'achat sur Renault, dont la valorisation passe de 95 à 105 euros.

Nomura passe d'alléger à neutre sur Aéroports de Paris, en visant 110 euros contre 77 précédemment. L'analyste reste acheteur d'Eurotunnel, dont l'objectif de cours est relevé de 10 à 12 euros.

Bernstein a réduit de 19 à 16 euros son objectif de cours sur Engie, tout en restant à "surperformance".

Bryan Garnier entame le suivi de Nicox avec une valorisation à 14 euros.

Natixis tranche de 64,20 à 28,50 euros son objectif de cours sur Numéricable SFR, et passe d'acheter à vendre.

Portzamparc sort Linedata de sa liste de convictions et adopte une recommandation conserver et une valorisation de 42,10 euros.

Genesta rehausse de 1,50 à 1,80 euro son objectif sur Leadmedia (achat fort).

 
0 commentaire - Marchés : des mots d'analystes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]