Marchés : "Sell in May and go away", Goldman Sachs valide !

Marchés : "Sell in May and go away", Goldman Sachs valide !

Siège de la Goldman Sachsà New York

A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 16 mai 2016 à 15h36

"Sell in May and go away". Le célèbre adage boursier n'est pas apprécié de tous les investisseurs bien qu'il se vérifie assez souvent. Pour Goldman Sachs, cela devrait être encore le cas cette année. Alors que le directeur de la stratégie actions américaines chez GS vise un indice S&P500 à 2.100 points à la fin de l'année, il pense que les prochains mois pourraient être agités. Le spécialiste et son équipe estiment ainsi que l'indice vedette américain pourrait perdre de 5 à 10% par rapport au niveau actuel et tomber entre 1.850 et 1.950 points.

Parmi les raisons évoquées par GS, on retrouve des ratios de valorisations obstinément élevés, le faible attrait des investisseurs institutionnels et hedge-funds américains pour les actions US ("le sentiment a changé considérablement au cours des dernières semaines. Depuis la fin mars, les investisseurs ont acheté 23 Mds$ de positions à terme"), l'incertitude entourant les futures hausses de taux de la Fed, ou encore le fait que 2016 soit une année à élection présidentielle outre-Atlantique ("L'histoire montre que lors d'une année typique d'élection présidentielle, l'indice S&P 500 reste dans une fourchette relativement étroite jusqu'en novembre").

Au global, les stratèges de la banque d'affaires recommandent donc aux investisseurs de "vendre leurs call pour financer l'achat d'outils permettant de se protéger contre un éventuel repli des marchés compte tenu du fait que les options valorisent une probabilité inférieure à la moyenne de baisse des indices au cours des trois prochains mois".

 
0 commentaire - Marchés : "Sell in May and go away", Goldman Sachs valide !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]