Mastrad : pas d'énorme engouement pour la levée de fonds

Mastrad : pas d'énorme engouement pour la levée de fonds

billets euros banque

Boursier.com, publié le mercredi 29 mars 2017 à 21h45

Mastrad a réalisé une augmentation de capital par voie d'offre au public avec délai de priorité. Après avoir déjà réalisé un placement privé de l'ordre de 0,8 million d'euros, le 15 mars 2017, Mastrad avait souhaité permettre à ses actionnaires actuels et au public qui le souhaiteraient de participer à une augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription (DPS) et avec délai de priorité, aux mêmes conditions de prix.

L'objectif est d'accompagner le développement du Groupe et le doter des moyens financiers nécessaires au développement des sondes de cuisson connectées et à la commercialisation de la nouvelle gamme de produits de cuisson.

Cette opération portait sur un nombre initial de 2.307.692 actions à émettre au prix de 0,65 euro, soit un produit brut initial de 1.499.999,80 euros (hors exercice éventuel d'une clause d'extension). Ce produit brut pouvait être porté à un maximum de 1.659.999,9 euros par exercice d'une clause d'extension portant sur un maximum de 246.154 actions.

La demande constatée s'est élevée à 2.116.543 actions nouvelle complémentaires (dont 1.291.219 actions au titre du délai de priorité), soit un montant total de 1.375.752,95 euros (dont 839.292,35 euros au titre du délai de priorité). Cette opération s'est déroulée du 20 mars au 28 mars 2017. Au regard du niveau de la demande enregistrée sur le titre, la société a décidé de limiter l'augmentation de capital aux souscriptions reçues (soit 91% de l'offre initiale).

Au total depuis le début de l'année, cette opération porte à 2,123 ME le montant total des augmentations de capital réussies par le groupe Mastrad, après prise en compte du placement privé de 0,784 ME réalisé en mars 2017.

Le règlement-livraison est prévu le 30 mars 2017 et l'admission aux négociations sur le marché Alternext Paris le 31 mars 2017. Les actions nouvelles porteront jouissance courante et seront négociées sur la même ligne de cotation que les actions existantes.

 
0 commentaire - Mastrad : pas d'énorme engouement pour la levée de fonds
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]