METabolic EXplorer : semestriels publiés

METabolic EXplorer : semestriels publiés©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 29 septembre 2017 à 21h37

METabolic EXplorer (METEX), société de chimie biologique qui développe et industrialise des procédés de fermentation pour une chimie verte et durable, publie aujourd'hui ses résultats semestriels au 30 juin 2017 et fait un point sur son activité du 1er semestre 2017.

Le Conseil d'Administration, lors de sa réunion en date du 22 septembre 2017, a arrêté les comptes clos au 30 juin 2017.

Sur ce premier semestre, METabolic EXplorer enregistre un chiffre d'affaires de 2,0 ME (contre 0,9 ME à l'issue des six premiers mois de l'exercice 2016). Ces revenus proviennent :
d'une part des revenus perçus dans le cadre de l'accord de développement signé avec le partenaire UPM, visant à développer un procédé de production de MPG à partir de sucres cellulosiques dits de deuxième génération - et,
d'autre part, du montant perçu dans le cadre du contrat de prestations de services signé avec Evonik lors de la cession de la technologie L-Méthionine/inoLa en novembre 2016.

Au 30 juin 2017, la trésorerie brute, norme IFRS, s'établit à 39,2 ME (contre 41,8 ME au 31 décembre 2016) et la trésorerie nette d'endettement s'établit à 32,7 ME (contre 34,9 ME au 31 décembre 2016). Elle intègre notamment un versement de 0,5 ME correspondant à une subvention d'étape reçue de Bio Based Industries Joint Undertaking1 dans le cadre du projet collaboratif "Valchem" relatif au développement du procédé MPG.

Un montant de 1,5 ME correspondant au remboursement du Crédit Impôt Recherche (CIR) diminué du paiement d'impôt sur les sociétés dû au titre de l'exercice 2016 a été perçu début juillet et n'est donc pas inclus dans la trésorerie à fin juin.

Projet de construction d'une usine de production PDO/AB

Le 12 mai dernier, la Société a présenté son nouveau plan de développement stratégique, qui repose sur l'industrialisation en propre de son procédé le plus avancé, avec le lancement d'un projet de construction d'une usine de production de propanediol (PDO) et d'acide butyrique (AB).

Au cours de ce 1er semestre, METEX a ainsi focalisé ses efforts sur l'évaluation de la faisabilité d'une usine en propre localisée sur une plate-forme industrielle existante en France.

A cet effet, comme annoncé en juillet dernier, METEX a signé avec Total Développement Régional (TDR), le 30 juin 2017, une convention visant à réaliser les pré-études d'ingénierie nécessaires pour la construction d'une unité de production de PDO/AB sur la plateforme chimique opérée par TOTAL à Carling Saint-Avold en Moselle (Région Grand Est). Par cette convention, METEX s'engage à étudier la construction et le financement d'une unité sur le site de Carling, en contrepartie de quoi TOTAL s'engage à apporter les surfaces foncières et utilités nécessaires à des conditions compétitives, ainsi qu'à fédérer les soutiens nécessaires de la part de toutes les parties prenantes dans la revitalisation de la plate-forme de Carling/Saint-Avold. A ce jour, la Société est pleinement mobilisée autour de ce projet de construction avec notamment le lancement des pré-études d'ingénierie nécessaires et l'élaboration de montages financiers adaptés.

Poursuite des programmes de R&D

Au cours du premier semestre, les charges d'exploitations sont en retrait de 0,5 ME essentiellement causé par une baisse d'une sous-traitance en matière de recherche et développement liée au projet MPG. Le Crédit d'Impôt Recherche sur la période reste quasi inchangé. Par ailleurs, la Société poursuit son processus d'innovation débuté au cours des 1ers mois de l'année. Ce processus vise la prise de positions de propriété intellectuelle sur des nouveaux produits ayant des usages en nutrition animale, cosmétiques et chimie des polymères.

 
0 commentaire - METabolic EXplorer : semestriels publiés
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]