Michelin hisse son dividende à 2,85 euros

Michelin hisse son dividende à 2,85 euros©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 16 février 2016 à 07h13

En 2015, Michelin est parvenu à améliorer ses résultats, notamment sa marge opérationnelle, tout en dégageant un cash-flow libre supérieur aux attentes du marché. Cela va permettre au groupe de distribuer un dividende un peu plus élevé que prévu.

Bien placé par rapport aux attentes

Le groupe a dégagé 21,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires, en progression de 8,4% par rapport à 2014, avec un effet volume de 3,2%. Le résultat opérationnel courant est lui aussi en amélioration, à 2,58 MdsE, ce qui permet à la marge de passer de 11,1 à 12,2%. Le bénéfice net s'établit à 1,16 MdE, en hausse de 12,8%. Le manufacturier a dégagé un cash-flow libre de 965 ME et proposera 2,85 euros de dividende par action.

Les comptes sont supérieurs aux attentes, hormis au niveau du bénéfice net : les analystes attendaient en moyenne un chiffre d'affaires de 21,1 MdsE, avec un effet volume positif de 2,9% et un effet prix de -3,2%. Le résultat opérationnel ajusté était anticipé à 2,54 MdsE, soit une marge de 12%. Le marché visait un bénéfice net de 1,29 MdE. Le curseur était placé à 2,74 euros sur le dividende. Les professionnels espéraient que Michelin parviendrait à dégager un cash-flow libre de 738 ME.

Une demande solide dans les pays matures

Le groupe anticipe une demande de pneumatique tourisme, camionnette et poids-lourds bien orientée cette année, dans les marchés matures, tandis que les nouveaux marchés devraient connaître une situation comparable à celle de 2015. La demande de pneus de spécialités souffrira encore du déstockage des compagnies minières. Le groupe clermontois vise cette année une croissance des volumes au moins en ligne avec l'évolution mondiale des marchés, un résultat opérationnel en croissance avant éléments non récurrents hors effet de change et la génération d'un cash-flow libre structurel supérieur 800 ME. Sur l'horizon 2016/2020, le groupe vise entre 11 et 15% de marge opérationnelle avant éléments non récurrents pour le segment tourisme camionnette, 9 à 13% pour le segment poids-lourds et 17 à 24% pour le segment de spécialité.

"Pour 2016 et au-delà, il nous faut accélérer nos efforts dans quatre domaines : la qualité du service à nos clients, la simplification de nos modes de fonctionnement, le déploiement de notre offre digitale et la poursuite de la responsabilisation de nos équipes", a commenté le président Jean-Dominique Senard.

 
0 commentaire - Michelin hisse son dividende à 2,85 euros
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]