Michelin : Jean-Dominique Sénard appelle à une fiscalité plus favorable à l'investissement dans les entreprises

Michelin : Jean-Dominique Sénard appelle à une fiscalité plus favorable à l'investissement dans les entreprises

Michelin, Jean-Dominique Senard

Boursier.com, publié le vendredi 16 septembre 2016 à 16h31

Innovation. Tel était le thème de la journée chez Michelin à l'occasion de l'inauguration du nouveau centre de recherche du groupe à Ladoux près de Clermont-Ferrand. Le président du groupe, Jean-Dominique Sénard en a d'ailleurs profité pour rappeler que l'innovation nécessite des moyens financiers.

En présence du Premier ministre, Manuel Valls, il a appelé les pouvoirs publics à "tout faire pour drainer les capitaux vers les fonds propres des entreprises", notamment des start-up.

Selon Jean-Dominique Sénard, il est certes important d'aider les entreprises à leur création. Mais ce soutien doit aussi être présent durant les phases de développement. Il a notamment pris l'exemple d'entreprises américaines, à l'image de Tesla, dont l'innovation est portée par les aides des pouvoirs publics à l'échelon local et fédéral.

Le sujet est fiscal

Le dirigeant auvergnat demande donc en filigrane que l'on aille plus loin que les politiques actuelles. Quelles seraient les solutions ? "Le sujet il ne faut pas se le cacher est un sujet fiscal", a-t-il répondu lors d'un point presse organisé en marge de l'événement en ajoutant : que les succès aperçus autour de nous dans le monde était la conséquence de" politiques fiscales intelligentes".

Jean-Dominique Sénard a notamment pointé du doigt l'alignement de la fiscalité du capital sur celle du travail qui bien qu'étant "un principe beau en soi a des conséquences négatives sur les fonds propres des entreprises".

Lors de son allocution, Manuel Valls n'a pas annoncé de nouveauté en la matière, indiquant simplement sa volonté de poursuivre sur la voie du CICE ou du crédit d'impôt recherche. Néanmoins, un pas supplémentaire devrait être franchi d'ici à la fin de l'année avec la création du compte épargne investisseur, dont Michel Sapin a confirmé la mise en route prochaine. Concrètement, cette enveloppe permettra à l'investisseur de bénéficier d'un report d'imposition de ses plus-values si ses produits de cession sont réinvestis dans des jeunes entreprises.

 
0 commentaire - Michelin : Jean-Dominique Sénard appelle à une fiscalité plus favorable à l'investissement dans les entreprises
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]