OL Groupe : fini de jongler avec les opérations de refinancement !

OL Groupe : fini de jongler avec les opérations de refinancement !

Olympique Lyonnais défaite contre le Bayern en demi-finale retour de la Coupe d'Europe contre le Bayern

Boursier.com, publié le dimanche 02 juillet 2017 à 16h44

OL Groupe fait savoir que les dernières conditions suspensives et la réalisation des opérations de refinancement de la quasi-totalité des dettes bancaires et obligataires du groupe sont effectives. Ainsi, les opérations de refinancement sont finalisées...

La structuration du nouveau financement d'un montant total de 260 millions d'euros s'articule autour de 2 instruments :
- un contrat de crédit bancaire, portant sur un montant total de 209 ME, dont :
- une tranche A d'un montant de 106 ME, dont 50% amortissable et 50% remboursable in fine à 7 ans ;
- une tranche B d'un montant de 30 ME remboursable in fine à 7 ans ;
- une ligne RCF (Revolving Credit Facility) de 73 ME portant sur une durée de 5 ans, renouvelable 2 fois un an.
- une émission obligataire, d'un montant de 51 ME, remboursable in fine à 7 ans.

Le solde des dettes long terme bancaires et obligataires mises en place pour le financement du stade en 2013, représentant environ 257 ME, a été remboursé grâce à :
- l'utilisation d'une part substantielle des 100 ME perçus d'IDG European Sports Investment Ltd. en décembre 2016 et février 2017 ;
- la part long terme de ces nouvelles sources de financement (à savoir les tranches A & B du crédit bancaire et l'émission obligataire) d'un montant total de 187 ME.

Ainsi, le solde net de la dette long terme bancaire et obligataire relative au stade s'élève désormais à environ 187 ME, à échéance juin 2024.

Par ailleurs, la ligne de crédit revolving mise en place en juin 2014 et à échéance de septembre 2017 dont le plafond s'élevait à 34 ME, a été remboursée, la nouvelle ligne RCF à 5 ans d'un montant de 73 ME mentionnée ci-dessus lui ayant succédé.

Sur la base de l'ensemble de ces nouveaux financements bancaires et obligataires d'un montant total de 260 ME, le Groupe devrait bénéficier d'une réduction annuelle de ses frais financiers de l'ordre de 7 ME à compter de l'exercice 2017/2018 (hors évolution future des taux de référence).

Le taux annuel moyen estimé des nouveaux financements de la dette long terme relative au stade (tranches A & B du crédit bancaire et émission obligataire) s'élève désormais à environ 4,2% (hors évolution des taux de référence et hors frais de structuration), par rapport aux coûts de financements précédents qui portaient sur un taux annuel moyen de l'ordre de 6,5%.

Par ailleurs, le Groupe confirme avoir procédé en date du 30 juin 2017 à la fusion-absorption de la société Foncière du Montout par la société OL SAS.

 
0 commentaire - OL Groupe : fini de jongler avec les opérations de refinancement !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]