Onxeo : résultats des études précliniques du Beleodaq

Onxeo : résultats des études précliniques du Beleodaq©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 27 octobre 2016 à 18h25

Onxeo annonce aujourd'hui les données dites prometteuses issues d'études précliniques visant à évaluer le potentiel de Beleodaq (belinostat), son produit déjà approuvé pour le lymphome à cellules T périphériques (PTCL), en combinaison avec des inhibiteurs de point de contrôle en tant qu'option possible de traitement pour d'autres indications tumorales.

Ces études, qui font partie de la deuxième étape du programme de développement préclinique d'Onxeo, ont été menées en partenariat avec le Centre européen de recherche de la clinique universitaire de Navarre et le Centre pour la recherche médicale appliquée (CIMA) en Espagne, sous la direction du Prof. Bruno Sangro et du Dr. Pablo Sarobe.

Ces études précliniques ont été réalisées sur un modèle murin de CHC, chez des souris syngéniques immuno-compétentes afin de comparer les résultats entre un traitement par des inhibiteurs de point de contrôle avec ou sans Beleodaq(R). Les études ont mis en évidence une cessation complète de la croissance tumorale chez toutes les souris (100%) traitées avec Beleodaq(R) en combinaison avec des inhibiteurs de point de contrôle. Cet effet s'est ensuite prolongé pendant environ une semaine après que la dernière dose de belinostat ait été administrée. Par comparaison, l'administration d'un traitement uniquement à base d'inhibiteurs de point de contrôle n'a permis une inhibition de la croissance tumorale que seulement chez 30% des souris, sur la même période.

De plus, des études mécanistiques effectuées sur les rates des souris ont démontré la génération d'une réponse immunitaire sous-jacente liée à l'effet thérapeutique observé dans la combinaison de traitement. Ces études ont démontré une augmentation de la production d'interleukines (protéines de signalisation pour la régulation de la réponse immunitaire) par les cellules T activées ainsi qu'une diminution du nombre de cellules T régulatrices, en comparaison avec les souris traitées uniquement avec des inhibiteurs de point de contrôle.

 
0 commentaire - Onxeo : résultats des études précliniques du Beleodaq
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]