Or : en forme, la demande reste solide grâce aux ETF

Or : en forme, la demande reste solide grâce aux ETF©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 03 février 2017 à 19h35

La demande d'or est restée ferme en 2016, progressant de 2% pour atteindre 4.309 tonnes, son plus haut niveau depuis trois ans, a indiqué le Conseil mondial de l'or (WGC) dans son rapport annuel publié ce vendredi. Cette progression, accompagnée d'une hausse des cours de l'or (+8,6% en 2016 en dollars), a été rendue possible par un bond de la demande provenant des investisseurs financiers (dont les fonds cotés, ou ETF). Leur appétit a compensé le net recul de la demande des consommateurs à travers le monde pour les bijoux, pièces et lingots d'or, ainsi que la baisse des achats des banques centrales et des industriels.

La demande d'or provenant des ETF (qui sont adossés à de l'or physique) s'est élevée à 532 tonnes l'an dernier, son deuxième niveau le plus élevé après le record historique de 2009. Au total, la demande d'or en tant qu'investissement financier a bondi de 70% pour atteindre 1.561 tonnes en 2016. A noter cependant que les flux en provenance des ETF sont repartis à la baisse au 4ème trimestre 2016, après la victoire de Donald Trump à la Maison Blanche, qui a fait chuter, dans un premier temps, le cours du métal jaune.

A l'inverse, la demande de lingots et de pièces a été particulièrement molle, en recul de 2% à 1.029,2 tonnes. La demande de la joaillerie a chuté de 15% à 2.041,6 tonnes, au plus bas depuis 7 ans. La demande indienne de bijoux en or, en particulier, a plongé de 21% à 675,5 tonnes, notamment sous l'effet du retrait brutal de certains billets de banque par le gouvernement de New Delhi. La demande de bijoux des consommateurs chinois (premiers acheteurs mondiaux du métal jaune) a reculé de 7% à 913,6 tonnes.

La conjoncture reste globalement positive pour l'or en 2017

Les banques centrales ont elles aussi ralenti leurs achats d'or, qui ont reculé de 33% en 2016 pour revenir à 383,6 tonnes, au plus bas depuis 6 ans, en partie en raison d'un recul des réserves de changes de certains pays, notamment la Chine.

Enfin, la demande d'or destinée à l'industrie, notamment technologique, a reculé de 3% pour revenir à 322 tonnes.

Pour 2017, les experts du Conseil Mondial de l'Or font partie des spécialistes optimistes pour le métal jaune, qui devrait être recherché notamment en raison des incertitudes géopolitiques, de la dépréciation de certaines devises, de la hausse des anticipations inflationnistes et de la valorisation élevée des marchés d'actions.

L'an dernier, malgré une année très volatile, le cours de l'or a progressé de 8,6%, en dépit du coup de froid passager subi après l'élection américaine. Le métal jaune a commencé 2017 sur les chapeaux de roues, soutenu par l'accès de faiblesse du dollar et les incertitudes géopolitiques et commerciales liées aux projets de l'administration Trump. Vendredi soir, l'once d'or cotait 1.221,70$, en hausse de 0,2% sur la séance, ce qui porte sa progression à 6% depuis le 1er janvier dernier.

 
0 commentaire - Or : en forme, la demande reste solide grâce aux ETF
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]