Orange : Stéphane Richard candidat à un 3ème mandat ?

Orange : Stéphane Richard candidat à un 3ème mandat ?

4G France Télécom Orange

Boursier.com, publié le vendredi 09 juin 2017 à 21h12

Stéphane Richard aurait bien l'intention de rempiler une 3ème fois à la tête de l'opérateur télécoms historique Orange, l'ex-France Télécom, dont l'Etat détient encore près de 23% du capital.

Selon deux sources proches du groupe, citées vendredi par l'agence 'Reuters', le PDG d'Orange aurait informé le conseil d'administration de l'opérateur de sa volonté de briguer un troisième mandat en 2018.

Le mandat de Stéphane Richard, 55 ans, doit prendre fin à la prochaine assemblée générale de l'opérateur historique, dans un an environ. Il avait laissé entendre ces derniers mois qu'il serait tenté par un troisième mandat. Vendredi, l'une des sources a indiqué qu'il avait confirmé cette volonté "au conseil d'administration du mois de mars".

Décision attendue en février 2018

Le conseil d'Orange, qui compte 15 membres dont trois représentants de l'Etat actionnaire, devrait se prononcer sur le dossier de la succession en février 2018, a précisé une 2ème source. Le PDG devrait présenter à l'automne aux administrateurs d'Orange des orientations sur sa vision des perspectives pour le groupe à horizon 2025, a précisé cette source.

Nommé PDG de France Télécom début 2011, dans un contexte tendu par une vague de suicides qui a traumatisé le groupe, Stéphane Richard est parvenu à ramener la confiance au sein de l'entreprise. Sur le plan opérationnel, Orange est parvenu à résister à l'irruption de Free (Iliad) sur le marché français du mobile en 2012, et s'est rebaptisé officiellement "Orange" en juillet 2013.

Consolidation et défi des contenus parmi les challenges à venir

Malgré ses efforts, Stéphane Richard n'est en revanche pas parvenu jusqu'ici à concrétiser une consolidation du marché français qu'il appelle de ses voeux. Des discussions avec Bouygues pour un rachat de sa branche télécoms se sont déroulées l'an dernier sans déboucher sur un accord En avril 2016, Bouygues Telecom avait mis fin aux discussions avec Orange, après trois mois de négociations.

Dans les années à venir, Orange devra relever le défi de la convergence des réseaux et des contenus, face à une forte concurrence notamment de SFR (bientôt rebaptisé Altice), ainsi que de la consolidation européenne, alors que Vivendi et Free lorgnent du côté de l'Italie. Selon une des sources citées par 'Reuters', Orange n'est à l'heure actuelle pas intéressé par la participation de 23,9% que détient Vivendi dans l'opérateur historique italien Telecom Italia.

Orange Bank est annoncé pour le mois de juillet

A l'automne 2016, Orange s'est diversifié dans la banque en ligne, en achetant 65% du capital de Groupama Banque. Rebaptisée Orange Bank, la structure devait commencer ses activités de banque mobile depuis la mi-mai, mais sera finalement commercialisée à partir du 6 juillet prochain.

Par ailleurs, Stéphane Richard est confronté à la menace d'un procès dans l'affaire Tapie pour escroquerie en bande organisée et complicité de détournement de fonds publics.

 
16 commentaires - Orange : Stéphane Richard candidat à un 3ème mandat ?
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]