Pas tant de hausse de taux que cela à attendre selon Janet Yellen, la patronne de la Fed

Pas tant de hausse de taux que cela à attendre selon Janet Yellen, la patronne de la Fed©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 12 juillet 2017 à 15h37

Très attendue, l'intervention de Janet Yellen devant le Congrès ne devrait pas réserver de mauvaises surprises. Dans les remarques préparées en vue de son audition semestrielle par la commission des services financiers de la Chambre des représentants, la patronne de la Réserve Fédérale explique que la première économie mondiale se porte plutôt bien, soulignant notamment la vigueur du marché de l'emploi.

"Les gains d'emploi ont été en moyenne de 180.000 par mois cette année, en légère baisse par rapport à la moyenne de 2016, mais encore bien au-dessus du rythme que nous estimons suffisant, en moyenne, pour fournir des emplois aux nouveaux entrants dans la population active. En effet, le taux de chômage a chuté d'environ 0,25 point de pourcentage depuis le début de l'année et, à 4,4% en juin, il est de 5,25% inférieur à son sommet en 2010..."

Pas d'inquiétude sur l'inflation

Alors que certains observateurs s'inquiètent du faible niveau d'inflation dans le pays, Janet Yellen estime que "les récentes lectures plus basses de l'inflation sont en partie le résultat de quelques réductions inhabituelles dans certaines catégories de prix".

Confiance sur l'économie

Globalement la dirigeante et ses collègues du FOMC s'attendent à ce que, "avec d'autres ajustements progressifs dans la position de la politique monétaire, l'économie continue à se développer à un rythme modéré au cours des deux prochaines années, le marché du travail se renforçant un peu et l'inflation remontant vers la barre des 2%. Ce jugement reflète notre point de vue selon lequel la politique monétaire demeure accommodante. Les gains d'emploi en cours devraient continuer à soutenir la croissance des revenus et, par conséquent, les dépenses de consommation. La croissance économique mondiale devrait favoriser les exportations américaines. Et les conditions financières favorables, conjuguées à la perspective de gains continus dans les dépenses intérieures et étrangères et à la reprise continue de l'activité de forage, devraient continuer à soutenir l'investissement des entreprises. Ces développements devraient encore accroître l'utilisation des ressources, favorisant ainsi une augmentation plus forte des salaires et des prix".

Pas besoin de relever "encore tant que cela" les taux

Au niveau de la politique monétaire, la Fed "continue de s'attendre à ce que l'évolution de l'économie justifie des hausses graduelles du taux des fonds fédéraux avec le temps". Selon la dirigeante, la Fed n'aura toutefois pas besoin de relever "encore tant que cela" les taux pour atteindre les estimations actuellement basses du taux d'intérêt neutre, soit le taux d'intérêt correspondant au taux de croissance potentiel de l'économie. "Le Comité continue d'anticiper que le niveau neutre à plus long terme du taux des fonds fédéraux devrait rester inférieur aux niveaux observés au cours des décennies précédentes".

Pas de date précise pour la réduction du bilan

Enfin, Janet Yellen répète que la Fed devrait commencer à réduire graduellement son bilan cette année sans fournir de date précise. Gonflé par les dernières politiques d'assouplissement quantitatif, le bilan de la banque centrale dépasse les 4.500 milliards de dollars.

 
0 commentaire - Pas tant de hausse de taux que cela à attendre selon Janet Yellen, la patronne de la Fed
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]