Pertes accrues mais objectifs confirmés chez Pierre et Vacances Center Parcs

Pertes accrues mais objectifs confirmés chez Pierre et Vacances Center Parcs©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 31 mai 2017 à 06h33

Pierre et Vacances Center Parcs avait prévenu que ses résultats du premier semestre fiscal, qui couvrent la période allant d'octobre à mars, seraient dégradés. Plus dégradés qu'à l'accoutumée, puisque cette période est traditionnellement déficitaire pour la société, qui réalise davantage de bénéfices entre avril et septembre, grâce congés estivaux. Le 19 avril dernier, P&V avait déjà révélé la teneur de son chiffre d'affaires semestriel, qui avait progressé de 3% à périmètre constant, pour atteindre 614,7 millions d'euros. Le management avait toutefois prévenu que le déficit saisonnier serait accru par le décalage au second semestre des vacances scolaires de printemps en France et par l'intégration de coûts additionnels de construction de Villages Nature. La contribution de la rénovation des Center Parcs à la division développement immobilier ne sera, elle, comptabilisée qu'au second semestre fiscal.

Une perte creusée mais anticipée

Au final, la perte opérationnelle courante s'est creusée à -96,1 ME contre -68,8 ME un an avant, dont -82,6 ME dans le tourisme et -13,5 ME dans l'immobilier. La perte nette a atteint -105,9 ME après -75,5 ME précédemment. En part du groupe, le déficit atteint même -116,9 ME après comptabilisation d'une variation négative de la juste valeur de l'ORNANE (liée à la hausse du cours de l'action). La dette nette a baissé à 254,2 ME sur un an, mais a progressé par rapport au début de l'exercice. Oddo tablait sur -95,5 ME de perte opérationnelle courante, Portzamparc sur -96,7 ME et Gilbert Dupont -86,3 ME. Les bureaux d'études avaient anticipé cette perte accrue, que le management avait évoquée en marge de l'annonce du chiffre d'affaires de la période.

Hausse de la rentabilité en ligne de mire

Au vu de son portefeuille de réservations, le chiffre d'affaires des activités touristiques devrait être en croissance à données comparables au 3ème trimestre fiscal (avril à juin), grâce à Center Parcs Europe en Allemagne, Belgique et Pays-Bas et à Pierre & Vacances Tourisme Europe pour les destinations mer. Dans l'immobilier, les revenus sont attendus en-deçà de ceux du 3ème trimestre 2015/2016, conformément au cadencement des programmes. Sur ce segment, les revenus annuels devraient avoisiner 200 ME. Le management confirme enfin viser une croissance sensible de son résultat opérationnel courant 2016/2017.

 
0 commentaire - Pertes accrues mais objectifs confirmés chez Pierre et Vacances Center Parcs
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]