Pétrole : début de semaine sous pression pour le brut

Pétrole : début de semaine sous pression pour le brut©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 28 décembre 2015 à 13h59

Le baril de pétrole débute cette dernière semaine de l'année en forte baisse, toujours plombé par une offre surabondante. Le "light sweet crude" pour livraison février cède 3% à 36,9 dollars en ce moment sur le New York Mercantile Exchange. Le retour au premier plan de l'Iran sur le marché pétrolier après la levée des sanctions occidentales, et l'attente des premières exportations américaines de brut depuis plus de 40 ans, continuent à peser sur les cours de l'or noir. Et ce alors que l'Opep ne devrait pas réduire sa production au cours des prochains mois afin de maintenir ses parts de marché.

"Les prix au cours des deux prochaines semaines ne seront pas indicatifs d'une tendance à long terme pour 2016. Les volumes resteront faibles en raison de la saison des fêtes", affirme au "Wall Street Journal", Daniel Ang, analyste chez Phillip Futures. Selon lui, les stocks hebdomadaires américains de brut et le nombre de puits actifs outre-Atlantique devraient diminuer, mais dans l'ensemble, le cours de l'or noir pourrait encore rester baissier avec le retour des exportations américaines.

 
0 commentaire - Pétrole : début de semaine sous pression pour le brut
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]