Pétrole : la chute se poursuit, l'offre reste surabondante

Pétrole : la chute se poursuit, l'offre reste surabondante©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 19 juin 2017 à 23h15

Les cours du pétrole ont terminé lundi au plus bas depuis novembre, souffrant toujours de l'abondance des stocks et de l'offre, notamment aux Etats-Unis. Le prix du baril de "light sweet crude" (WTI), référence américaine du brut, a perdu 1,2% à 44,20 dollars sur le contrat pour livraison en juillet au New York Mercantile Exchange (Nymex). A la clôture du Nymex, le baril de Brent de la mer du Nord a reculé de 1% à 46,91$ (contrat à terme d'août sur l'ICE).

Le pétrole léger américain WTI a désormais abandonné 14% depuis son dernier pic du 23 mai dernier, et 17,7% depuis le début de l'année. Il est retombé au plus bas depuis la mi-novembre 2016, avant l'annonce par l'Opep de ses réductions de production, qui ne sont pas parvenues jusqu'ici à rééquilibre un marché mondial caractérisé par un excès d'offre... Vendredi, la firme parapétrolière Baker Hughes a annoncé une nouvelle hausse du nombre de forages en activité aux Etats-Unis, pour la 22ème semaine consécutive.

En outre, les réserves américaines de brut ont baissé bien moins que prévu la semaine dernière, selon les chiffres publiés par le département de l'Energie. Quant aux stocks d'essence, ils ont augmenté de manière inattendue.

Par ailleurs, au sein de l'Opep, plusieurs pays, dont le Nigéria et la Libye, sont exemptés des quotas de production réduite, et sont en passe de gonfler leur production dans les prochains mois. Le 25 mai, l'Opep et ses alliés ont décidé de prolonger leurs réductions de production jusqu'en mars 2018.

 
3 commentaires - Pétrole : la chute se poursuit, l'offre reste surabondante
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]