Pétrole : la méga-fusion Halliburton-Baker Hugues en difficulté ?

Pétrole : la méga-fusion Halliburton-Baker Hugues en difficulté ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 15 décembre 2015 à 23h10

Alors que les cours du pétrole plongent, une fusion géante dans le secteur des services pétroliers semble en danger. L'agence 'Bloomberg' a indiqué mardi que les autorités anti-trust américaines étaient réticentes au rachat prévu depuis plus d'un an de Baker Hughes par son concurrent Halliburton.

Le titre de Halliburton a tout de même gagné 1,5% à Wall Street mardi soir, tandis que Baker Hugues a cédé 0,6%. Le département de la Justice (DoJ) a reporté à 2016 sa décision, en se déclarant non satisfait des concessions faites par les deux groupes pour faire accepter leur rapprochement.

Le bouclage de l'opération reporté à avril 2016

Mardi soir, Halliburton et Baker Hughes ont confirmé ces informations dans un communiqué commun, et ont indiqué avoir reporté au 30 avril 2016 la finalisation de leur fusion, qui doit donner naissance à un géant mondial du secteur faisant jeu égal avec le franco-américain Schlumberger.

Le DoJ a informé les deux entreprises qu'il n'est pas convaincu que les remèdes qui lui ont été présentés à ce jour soient suffisants pour apaiser ses inquiétudes, mais a accepté d'examiner de nouvelles propositions, ont précisé les deux groupes dans leur communiqué.

Pour obtenir l'aval des autorités antitrust, les deux groupes envisageraient d'autres cessions d'actifs. Ils avaient déjà présenté une série de cessions dans le forage, les cintres de revêtement, la cimenterie offshore et les sables bitumineux.

Les deux groupes ont conclu il y a déjà plus d'un an, en novembre 2014, un accord en vue d'une combinaison en actions et cash, dans le cadre d'une transaction valorisée 34,6 milliards de dollars.

La Commission européenne est elle aussi réticente à autoriser l'opération

En Europe, les régulateurs avaient déjà rejeté l'opération en juillet, en estimant avoir reçu des informations insuffisantes. Halliburton avait alors soumis en novembre une nouvelle requête aux autorités antitrust européennes en vue d'une acquisition de Baker Hughes.

Les représentants de Halliburton doivent d'ailleurs rencontrer cette semaine les autorités de la concurrence européennes. Selon des sources proches du dossier, celles-ci devraient lui signifier une nouvelle fois leurs réserves au sujet de l'opération. L'enquête préliminaire ouverte en novembre par la Commission européenne devrait s'achever le 12 janvier prochain.

 
0 commentaire - Pétrole : la méga-fusion Halliburton-Baker Hugues en difficulté ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]