Pétrole : le baril au plus bas depuis 10 mois malgré les stocks US

Pétrole : le baril au plus bas depuis 10 mois malgré les stocks US©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 21 juin 2017 à 21h02

Les cours du pétrole ont poursuivi leur plongeon, mercredi, malgré l'annonce d'une baisse des stocks hebdomadaires de brut aux Etats-Unis. Le baril de brut léger américain WTI a abandonné 2,2% à 42,31$ mercredi à la clôture (contrat à terme de juillet sur le Nymex) tandis que le baril de Brent de la mer du Nord a reculé de 2,6% à 44,82$ (contrat à terme d'août sur l'ICE).

Le cours du WTI a désormais abandonné plus de 20% depuis son dernier pic de février dernier, où il avait brièvement dépassé les 54$ le baril. Il est retombé au plus bas depuis 10 mois, en août 2016.

La semaine dernière, les stocks commerciaux de brut américaines (hors réserve stratégique), ont pourtant reculé plus que prévu, de 2,5 millions de barils, , à 509,1 millions de barils. Le consensus tablait sur une baisse de 2,1 millions. Les stocks d'essence ont pour leur part reculé de 0,6 million de barils, contre une augmentation de 0,4 million attendue.

La production des Etats-Unis a augmenté de plus de 10% depuis la mi-2016

Cependant, ces stocks restent à un niveau proche de leurs records, et une baisse ponctuelle n'est pas de nature à faire évoluer l'état d'esprit actuel des investisseurs, qui surveillent surtout la hausse de la production, notamment celle de pétrole de schiste aux Etats-Unis, mais aussi celle de la Libye et du Nigéria, deux pays exonérés de quotas par l'Opep, et qui sont en train de gonfler leur production.

Les cours du pétrole devraient ainsi demeurer sous pression jusqu'à ce que le nombre de plate-formes de forage aux Etats-Unis se stabilise voire reparte à la baisse, ce qui n'est pas le cas pour l'instant. Ainsi, selon le dernier comptage hebdomadaire de la firme parapétrolière Baker Hughes, le nombre de forages en activité aux Etats-Unis est en hausse depuis 22 semaines consécutives. Il a atteint 747 le 16 juin, au plus haut depuis avril 2015.

Selon l'Agence d'information sur l'énergie américaine (EIA), la production de pétrole et de gaz devrait augmenter aux Etats-Unis de 780.000 barils par jour (bpj) en 2017 et de plus d'un million de bpj en 2018. Pour le seul pétrole, l'EIA relève que la production des Etats-Unis a augmenté de plus de 10% depuis la mi-2016, pour atteindre à 9,35 millions de barils par jour (bpj), s'approchant de celles des grands producteurs que sont l'Arabie saoudite et la Russie.

 
2 commentaires - Pétrole : le baril au plus bas depuis 10 mois malgré les stocks US
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]