Pétrole : le baril rebondit

Pétrole : le baril rebondit

Bourbon pétrole service maritime

Boursier.com, publié le lundi 21 septembre 2015 à 11h51

Le baril de pétrole rebondit en ce début de semaine après avoir chuté de près de 5% vendredi dernier dans le sillage des inquiétudes de la Fed sur l'état de santé de l'économie mondiale. Le WTI pour livraison novembre gagne actuellement 1,3% à 45,6 dollars sur le New York Mercantile Exchange. Le Brent reprend de son coté 1,2% à 48,1 dollars.

Le nombre de puits en activité a reculé pour la troisième fois consécutive la semaine passée aux Etats-Unis, selon les données dévoilées par Baker Hughes. Cette information est très surveillée par les opérateurs puisqu'elle est considérée comme un indicateur de la production future de pétrole outre-Atlantique.

Malgré cette bonne nouvelle, le marché pétrolier reste fortement déséquilibré entre une offre surabondante et une demande atone. Les réserves d'or noir de l'Arabie saoudite ont ainsi atteint un niveau record en juillet, à 320 millions de barils alors que les exportations du Royaume ont reculé de 1,2% à 7,28 millions de barils par jour après avoir atteint 7,9 mbj en mars. La production du pays du Golfe a par ailleurs reculé (-1,9%) pour la première fois depuis février en juillet, à 10,36 millions de barils par jour, selon les données de la JODI (Joint Organization Data Initiative).

"Il semble que les Saoudiens sont déterminés à conserver leur part de marché au-dessus de 10,2 millions de barils par jour", explique à Bloomberg, Essam al-Marzouq, analyste pétrolier indépendant basé au Koweït. "Dans le cas où les exportations reculent, ils ne vont pas baisser leur production et vont stocker le brut à la maison ou même à l'étranger".

 
0 commentaire - Pétrole : le baril rebondit
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]