Pétrole : le baril reperd du terrain

Pétrole : le baril reperd du terrain

gisement Bagdad

Boursier.com, publié le mercredi 02 septembre 2015 à 11h23

Le baril de pétrole reste orienté à la baisse en fin de matinée en Europe après avoir décroché de 8% la veille suite à un bond de 27,5% en trois séances. Une telle hausse sur une période de trois jours n'avait plus été observée depuis 25 ans ! La volatilité est impressionnante sur le marché de l'or noir puisqu'au cours des quatre dernières séances, le baril a clôturé entre -6 et +6% ! Le WTI pour livraison octobre cède actuellement 2% à 44,5 dollars sur le New York Mercantile Exchange.

"Cette volatilité pourrait continuer surtout si il y a des mouvements semblables sur les marchés boursiers", explique à Reuters, Ric Spooner, chez CMC Markets à Sydney.

La publication d'indicateurs de conjoncture particulièrement décevants un peu partout dans le monde ravive les craintes de net ralentissement de la demande de brut. L'activité du secteur de l'industrie manufacturière s'est contractée en Chine en août tandis que sa croissance a faibli dans la zone euro comme en Grande-Bretagne. Même aux Etats-Unis, la croissance du secteur manufacturier a connu au mois d'août son rythme le plus faible depuis près de deux ans.

De mauvais augure alors que les experts attendent une nouvelle hausse des réserves de brut américaines cet après-midi. Or ces dernières se situent déjà à des niveaux quasi historiques et la "saison de conduite" touche à sa fin outre-Atlantique. Le consensus Bloomberg anticipe une progression des stocks de 900.000 barils.

Le retour en force de l'Iran sur le marché exacerbe également la pression sur les cours de l'or noir. Le quatrième plus grand producteur au sein de l'Opep envisage de pomper 3,8 millions à 3,9 millions de barils de pétrole par jour d'ici le mois de mars, a déclaré à Bloomberg, Bijan Namdar Zanganeh, le ministre du pétrole local. La production devrait d'ici peu augmenter de 500.000 barils par jour avec la levée des sanctions occidentales et l'objectif est d'atteindre 1 mbj au cours des cinq mois suivants, a précisé le ministre.

 
0 commentaire - Pétrole : le baril reperd du terrain
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]