Pétrole : le baril WTI trébuche de 2%, le rééquilibrage s'éloigne...

Pétrole : le baril WTI trébuche de 2%, le rééquilibrage s'éloigne...©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 14 novembre 2017 à 20h13

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) vient de revoir en baisse ses prévisions de demande mondiale pour l'an prochain, et prévoit que les Etats-Unis seront le leader du marché mondial du pétrole d'ici à 2025...

Les cours du pétrole ont accusé le coup mardi après cette publication, la hausse de la production des Etats-Unis menaçant de ruiner les efforts de l'Opep et de ses alliés pour rééquilibrer le marché mondial et faire remonter les cours de l'or noir, déprimés depuis plus de 3 ans.

Mardi soir, le cours du pétrole léger américain WTI a ainsi chuté d'environ 2% pour revenir à 55,65$ pour le contrat à terme de décembre sur le Nymex. Le baril de Brent de la Mer du Nord a de son côté lâché 1,7% à 62,08$ (contrat à terme de janvier).

La demande va moins progresser que prévu en 2017 et 2018

L'AIE a prévenu dans son dernier rapport mensuel que la demande mondiale d'or noir devrait croître moins vite que prévu au cours des prochains mois en raison des températures plus clémentes, ce qui pourrait entraîner encore des excédents sur le marché au premier semestre 2018. L'AIE a ainsi revu la progression de la demande à la baisse de 0,1 million de barils par jour (mbj) pour 2017 et 2018. La demande devrait ainsi progresser de 1,5 mbj à 97,7 mbj en 2017, puis ralentir à 1,3 mbj pour atteindre 98,9 mbj en 2018.

Du côté de l'offre, le production hors Opep, notamment aux Etats-Unis, devrait continuer d'augmenter. Résultat : "l'équilibre du marché en 2018 ne semble pas aussi restreint que certains le souhaiteraient", et il n'y aura pas de "nouvelle donne" sur le marché pétrolier.

Les Etats-Unis vont dominer le marché mondial d'ici à 2025

Par ailleurs, dans son rapport annuel également publié mardi, l'AIE estime que les Etats-Unis vont dominer le marché mondial du pétrole d'ici 2025. Ils représenteront à eux seuls 80% de la croissance de la production mondiale de brut d'ici à 2025, grâce à l'essor de la production de pétrole de schiste, qui s'est montrée remarquablement résistante aux prix bas, fait remarquer le rapport.

Jamais un pays producteur de brut n'avait connu à lui seul une telle montée en puissance depuis l'Arabie saoudite dans les années 1970 et 1980. Les Etats-Unis pourraient même devenir exportateurs nets de pétrole à la fin de la prochaine décennie. Cette révolution "modifiera de façon spectaculaire la nature et la direction des flux de pétrole autour du monde" et "bouleversera l'ordre établi au cours des dix prochaines années", souligne l'AIE.

Une réunion de l'Opep le 30 novembre

La hausse de la production de pétrole des Etats-Unis menace de ruiner les efforts de l'Opep (qui représente encore près de 40% de la production mondiale), doit se réunir le 30 novembre à Vienne et devrait décider de prolonger son accord de réduction de sa production.

Cet accord a été mis en oeuvre depuis janvier 2017 par l'Opep et d'autres pays, dont la Russie, pour tenter de réduire les excédents dont souffre le marché pétrolier mondial et de mettre fin à la déprime qui affecte les cours du brut.

 
0 commentaire - Pétrole : le baril WTI trébuche de 2%, le rééquilibrage s'éloigne...
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]