Pétrole : le WTI remonte vers 50$, la demande se redresse

Pétrole : le WTI remonte vers 50$, la demande se redresse

3 - Canada. Fort de son vaste territoire, le Canada est le pays occidental disposant des plus importantes réserves d'huile dans son sol (175,2 millions de barils). Sa production s'est établie à 3,50 millions de barils par ...

Boursier.com, publié le mercredi 13 septembre 2017 à 20h22

Les cours du pétrole ont enchaîné mercredi une troisième séance de hausse, soutenus par les derniers rapports mensuels de l'Agence Internationale de l'Energie (AIE) et de l'Opep, qui ont relevé leurs prévisions de demande mondiale d'or noir. En outre, selon des sources proches de l'Opep, le cartel pétrolier étudierait une prolongation de plus de 3 mois de ses mesures de réduction de production, qui devaient arriver à échéance en mars 2018.

Mercredi soir, le cours du baril de pétrole léger américain (WTI ou light sweet crude) bondissait de 2,2% à 49,29$, approchant le seuil psychologique des 50$, qu'il n'a plus franchi depuis la fin juillet. Le Brent de la Mer du Nord progressait de 1,5% à 55,11$ le baril. Depuis le 30 août dernier, le WTI a regagné près de 7%, notamment soutenu par les perturbations de la production au Texas après le passage de l'ouragan Harvey.

Cette fois, les raisons de monter semblent davantage liées à des facteurs fondamentaux. L'AIE estime ainsi que la hausse de la demande de pétrole devrait retrouver en 2017 son rythme de 2015, tandis que l'Opep a relevé ses projections de demande et de consommation pétrolière pour 2018, notamment en Europe et en Chine.

Le rééquilibrage du marché mondial se poursuit

L'AIE a revu la demande mondiale en hausse de 100.000 barils par jour (+1,7%) et s'attend désormais à une hausse de 1,6 mbj cette année. Le rééquilibrage du marché mondial, qui souffre de surproduction depuis plus de deux ans, se poursuit donc, estime l'AIE.

De son côté, l'Opep a relevé ses perspectives de demande pour 2018, et s'attend à devoir fournir 400.000 barils supplémentaires par jour, pour atteindre 32,8 mbj l'an prochain. Ce chiffre est proche de la production actuelle du cartel, qui a atteint en août 32,75 mbj, en recul de 79.100 barils en raison d'un recul de la production libyenne.

Mercredi, la progression des cours s'est produite malgré une hausse plus importante que prévu des stocks hebdomadaires de pétrole aux Etats-Unis (+5,9 millions de barils à 468,2 millions, au lieu de +3,2 millions attendus). En revanche, dans un contexte perturbé par les suites du cyclone Harvey, les stocks d'essence ont chuté de 8,4 millions de barils, contre -2 mb attendu, et les stocks de produits distillés (gazole et fioul de chauffage) ont diminué de 3,2 millions (-1,5 mb anticipé).

 
2 commentaires - Pétrole : le WTI remonte vers 50$, la demande se redresse
  • avatar
    ds0 -

    comme d'habitude des cris de victoires dés qu'il remonte ,,,un peu,,,allez émira,venezuel,algérie,leurs amis de l'opep,fini le temps des orgies,,et trump qui autorise le pipe line de keystone avec le canada,quand la chine a réduit ces importations,un des plus gros consommateur comme bien d'autres,,,la chute sera encore présente,,,,sans compter ceux qui sont éxonéré des quotats de l'opep qui maintenant inondent certains de leurs clients,,,bon vent a tous ces prédicateurs,,,,,,,

  • avatar
    Mafiosi -

    Yes !
    Achetez des pétrolières pour profiter des hausses qui arrivent , il est encore temps !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]