Peugeot PSA Citroën : création d'une co-entreprise franco-québécoise de développement de composants de véhicules électriques.

Peugeot PSA Citroën : création d'une co-entreprise franco-québécoise de développement de composants de véhicules électriques.©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 20 janvier 2016 à 19h52

En marge du Forum économique mondial de Davos, le Premier ministre du Québec, Philippe Couillard, accompagné du ministre de l'Economie, de l'Innovation et des Exportations, Jacques Daoust, et du ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique du Canada, l'honorable Navdeep Bains, a annoncé l'attribution d'un soutien financier de 16 millions de dollars canadiens (10,1 ME) afin d'appuyer la réalisation au Québec, en partenariat avec PSA Peugeot Citroën, Exagon Motors, Investissement Québec et IndusTech, une filiale d'Hydro-Québec, d'une initiative innovante de recherche et développement visant le partage d'expertise dans le domaine des composants pour véhicules électriques haute performance.

L'apport gouvernemental consiste en une prise de participation de 10 M$ (6,3 ME) et en un prêt de 6 M$ (3,8 ME). A ces sommes s'ajoute une contribution d'Hydro-Québec de 4 M$ (2,5 ME), en plus des services offerts par sa filiale TM4 pour le développement d'une motorisation électrique. "Mon gouvernement entend faire du Québec un chef de file en matière d'électrification des transports. Notre engagement dans le projet annoncé aujourd'hui et le Plan d'action en électrification des transports 2015-2020 constituent un pas de plus dans le développement du secteur de l'auto électrique et permettront d'étendre la culture d'innovation au Québec", indique le Premier ministre Philippe Couillard.

La coentreprise ainsi formée compte PSA Peugeot Citroën, la PME française Exagon Motors, Investissement Québec ainsi qu'IndusTech, la filiale d'Hydro-Québec, agissant comme actionnaires. Son premier mandat sera de réaliser une étude de préfaisabilité estimée à 30,8 M$ (19,4 ME). Cette étude pourrait mener, dans un premier temps, au développement de composants pour véhicules électriques haute performance. PSA Peugeot Citroën apporterait son expertise pour l'intégration automobile de ces composants, dont il deviendrait le principal client pour la diffusion mondiale. Carlos Tavares, président du directoire, commente "Ce partenariat souligne également l'intérêt de notre entreprise pour le développement de composants pour véhicules hybrides et électriques de haute performance."

 
0 commentaire - Peugeot PSA Citroën : création d'une co-entreprise franco-québécoise de développement de composants de véhicules électriques.
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]