Peugeot veut qu'Opel produise 700 euros moins cher en trois ans

Peugeot veut qu'Opel produise 700 euros moins cher en trois ans

Opel logo automobile

Boursier.com, publié le jeudi 09 novembre 2017 à 08h13

La direction d'Opel a présenté le plan stratégique censé permettre à la marque allemande et à son alter ego britannique Vauxhall de renouer avec la rentabilité, sous la houlette du Groupe PSA. "PACE!", c'est le nom du programme, doit permettre à la division de générer un free cash-flow opérationnel positif et une marge opérationnelle courante pour la division automobile de 2% d'ici 2020, puis de 6% d'ici 2026. Les synergies annuelles pour le Groupe PSA sont évaluées à 1,1 MdE d'ici 2020 et 1,7 MdE d'ici 2026. L'objectif global est d'abaisser le point mort d'Opel/Vauxhall à 800.000 véhicules, pour pouvoir traverser les périodes de crise. Outre les objectifs financiers, PSA a demandé à sa filiale, avec son appui de se doter de quatre lignes de produits électrifiées (électrique ou hybride).

Tous les sites conservés, mais la rentabilité devra augmenter

Pour parvenir à la rentabilité, Opel/Vauxhall doit réduire les coûts de 700 euros par véhicule produit. Toutes les usines européennes seront conservées. Le plan "est conçu avec l'intention de maintenir toutes les usines et d'éviter les départs contraints en Europe", ce qui ne signifie pas que les effectifs ne baisseront pas. En plus des gisements d'économies habituels, la filiale bénéficiera des plateformes CMP et EMP2 de PSA dans la totalité de ses usines. Dans un premier temps, un SUV basé sur la plateforme EMP2 est prévu à Eisenach en 2019 suivi d'un véhicule du segment D à Rüsselsheim. Ce site deviendra un centre de compétence R&D global de PSA. Le nombre de plateformes utilisées par Opel/Vauxhall pour ses voitures particulières passera de 9 à 2 d'ici 2024. Les familles de chaînes de traction seront également optimisées, passant de 10 à 4. Le groupe prévoit de déployer Opel sur plus de 20 nouveaux marchés d'ici à 2022. L'objectif est d'augmenter ses ventes de 25% entre 2017 et 2020.

 
0 commentaire - Peugeot veut qu'Opel produise 700 euros moins cher en trois ans
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]