Pharnext : est en perte de 17,4 ME en 2016

Pharnext : est en perte de 17,4 ME en 2016©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 26 avril 2017 à 20h29

Pour l'année 2016, les produits opérationnels de Pharnext sont essentiellement constitués du crédit d'impôt recherche (3,8 millions d'euros au titre de 2016) et de subventions. Ils s'élèvent à 4,43 ME (2,63 ME en 2015).

L'augmentation des frais de recherche et développement est directement liée à la montée en puissance de la phase 3 de PXT3003 sur l'ensemble de l'année. Le résultat financier (-4,05 ME) est impacté par la prise en compte, au niveau des charges financières, des primes de conversion des obligations convertibles, souscrites en 2014. Le résultat net est une perte de -17,44 ME (-11 ME en 2015)

Les besoins de trésorerie générés par les activités opérationnelles se sont élevés à 12,6 ME en 2016. La trésorerie et équivalents de trésorerie en fin d'exercice sont de 16,67 ME (3,09 ME en 2015).

Perspectives 2017

Sur l'exercice en cours, Pharnext poursuit l'essai de phase 3 de son candidat médicament PXT3003 dans la CMT1A. Le dernier patient sortira de cette étude pivot de 15 mois en mars 2018. Entre temps, une analyse de futilité sera initiée en octobre 2017. Les résultats seront rendus publics dès qu'ils seront disponibles.

Au-delà de l'étude pivot de 15 mois, dont les résultats seront connus au cours du 2e trimestre 2018, les patients poursuivent leur traitement dans une étude d'extension de 9 mois visant à évaluer la sécurité de PXT3003 à long terme. Celle-ci, démarrée en mars 2017, se déroulera sur l'ensemble de l'exercice.

En parallèle de ces études cliniques, la société a également entrepris de nouveaux essais précliniques pour compléter les données de synergie existantes de PXT3003. Dès la fin de l'étude pivot de 15 mois, si elle est positive, Pharnext prévoit de soumettre un dossier d'autorisation de mise sur le marché aux autorités réglementaires européennes (EMA : European Medicine Agency) et américaines (FDA : Food and Drug Administration).

Par ailleurs, après les résultats préliminaires encourageants obtenus à l'issue de la phase 2a de sa combinaison PXT864 dans la maladie d'Alzheimer, Pharnext va poursuivre en 2017 le développement du protocole d'une étude de phase 2b. Cette étude devrait être lancée d'ici la fin de l'année. Enfin, après le partenariat R&D signé début mars avec le groupe Galapagos, sur le développement d'un nouveau pipeline de combinaisons synergiques, Pharnext envisage des accords avec d'autres partenaires.

Pharnext est actuellement en discussion avancée sur plusieurs accords industriels internationaux stratégiques. Ces accords comporteraient licences commerciales, développement de nouveaux pipelines et investissements minoritaires en capital avec une prime sur le cours de bourse actuel.

 
0 commentaire - Pharnext : est en perte de 17,4 ME en 2016
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]