Pour le patron d'Arkema, le prix plancher du carbone, c'est non

Pour le patron d'Arkema, le prix plancher du carbone, c'est non

Thierry Le Hénaff, PDG Arkema

Boursier.com, publié le lundi 16 mai 2016 à 11h40

"Je ne veux donc pas être taxé sur des émissions qui servent à faire des produits qui réduisent les émissions chez nos clients". La position du PDG d'Arkema, Thierry Le Hénaff, est tout à fait claire vis-à-vis de l'instauration d'un prix plancher du carbone dans l'hexagone. Interrogé par 'Le Figaro' du jour sur la position défendue par la ministre de l'environnement Ségolène Royal, le dirigeant met aussi en garde contre une décision qui ne s'appliquerait pas à l'échelle mondiale et ne pourrait que "condamner purement et simplement la chimie européenne".

Thierry Le Hénaff a également confirmé dans les colonnes du quotidien viser un chiffre d'affaires de 10 milliards d'euros à l'horizon 2020, sans pour autant se lancer dans la course à la taille : le PDG explique que ses priorités vont l'innovation rentable et au rééquilibrage des activités du chimiste.

Arkema fait partie de dossiers appréciés des analystes : 7 avis positifs, 3 neutres et 1 négatif depuis le début du mois d'avril, pour un objectif moyen de 76,38 euros (fourchette de 55 à 91 euros). Le groupe français est au 5ème rang des valeurs préférées des bureaux d'études sur 25 chimistes dont la capitalisation dépasse 2 MdsE en Europe.

 
0 commentaire - Pour le patron d'Arkema, le prix plancher du carbone, c'est non
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]